AGRONEO

Amendements pour fertiliser les sols

Article publié , mis à jour . Par et .

Les amendements sont des apports faits au sol, à partir d'un matériau ou d'un produit fertilisant, en vue d'améliorer sa qualité. Ces apports visent généralement à corriger sa composition physique, biologique ou chimique. Ils peuvent aussi être faits dans le but de revoir la structure et l'acidité du sol. 1.0 1

Les amendements sont principalement de nature organique ou de nature minérale. Bien entendu, il existe aussi des amendements de types sableux et marneux.

Les amendements organiques

Il s'agit d'amendements d'origine végétale. On les fait lorsqu'il s'agit d'alléger les terres lourdes ou plutôt pour donner du corps à celles qui sont légères. Les amendements organiques permettent de reconstituer le stock de matière organique et de nourrir durablement le sol par une minéralisation progressive. Ils assurent en outre une meilleure circulation de l'eau et de l'air. Ce qu'il faut retenir avec les amendements organiques c'est qu'ils nourrissent d'abord le sol avant de nourrir les plantes. Voici quelques éléments très utilisés dans le cadre d'un amendement organique.

Le fumier

Le fumier est par excellence un très bon amendement. Mais son application doit se faire avec beaucoup de discernement. Il existe par exemple du fumier de vache, de mouton et de cheval etc. Toutes les variantes de fumier ne doivent pas être utilisées de la même façon. On reconnait le fumier de mouton comme l'un des plus riches en matières fertilisantes. Le problème avec ce produit est que son application est délicate. En effet, un mauvais dosage peut entrainer des brûlures au niveau des racines, ce qui aboutit très souvent à des pourritures du fait du non achèvement de la décomposition. L'amendement au fumier de vache est particulièrement conseillé en début de culture afin d'apporter des corrections à la terre. Quant à l'application du fumier de cheval, c'est une démarche qui se conçoit plus comme une fertilisation qu'un amendement.

Le compost

Le compost est le produit issu de la fermentation naturelle des déchets biodégradables principalement d'origine végétale. Ces déchets proviennent du jardin ou de la maison. Il est possible de les utiliser soi-même pour la fabrication de son compost. Les brindilles de bouleaux, les arêtes de poisson, la litière de chat ou la terre enlevée lors d'un rempotage sont autant d'éléments pouvant permettre de réaliser un compost. On peut aussi acheter le produit dans le commerce. Dans ce cas, il faut faire très attention à sa composition et à sa provenance afin de savoir s'il correspond au sol à amender. En général, les composts disponibles sur le marché sont très riches en plusieurs éléments. C'est le cas de la tourbe, de la poudre d'os, du sang, du terreau de feuilles ou des algues.

Les amendements minéraux

Ils sont destinés à améliorer les propriétés chimiques, physiques et biologiques des sols de sorte à faciliter leur travail. Les amendements minéraux permettent aux plantes de bien absorber les éléments nutritifs. On peut les réaliser à partir de plusieurs éléments comme la chaux, les cendres de bois, le gypse, le sulfate de fer, l'argile, le sable et le soufre. La chaux par exemple est très utilisée dans les jardins en vue d'augmenter le pH d'un sol jugé trop acide. A l'inverse, le sulfate de fer est appliqué pour acidifier un sol trop basique.

Des amendements peuvent être faits avec du calcium, un élément qui joue un rôle physique important en stabilisant la structure des sols et en les rendant plus meubles. Ce minéral favorise la perméabilité du sol à l'air et à l'eau et simplifie le travail de la terre. Il joue aussi un rôle chimique puisqu'il contribue à la régularisation du pH des sols et le bon échange des ions. A l'instar du magnésium, le calcium participe à l'activité biologique dans le sol en créant de bonnes conditions à l'émergence des micro-organismes. Les amendements en calcium se réalisent à partir de la chaux et du calcaire.

Les amendements sableux

Le sable est une matière minérale calcaire ou siliceuse présente dans le sol en grains ou en poudre, selon qu'il s'agisse d'un sable grossier ou d'un sable fin. On l'utilise pour faire des amendements au sol, généralement sur les terres argileuses, afin de rendre le sol plus léger et d'augmenter sa perméabilité. Il peut être question de se servir du sable de rivière, du sable de mer, du sable coquillé ou du sable de carrière.

Les amendements en sables grossiers visent à éviter le bouchage des pores du sol et sont nécessaires en cas de sols compacts et argileux. Il importe tout de même d'utiliser ce sable de façon judicieuse car sa trop grande perméabilité peut l'empêcher de fixer les engrais solubles entraînés par les eaux.

Il existe par ailleurs des sables engrais utilisables dans le cadre d'un amendement sableux. Ce type de sable, d'origine organique, est phosphaté et assez riche en carbonate de chaux. En général, tous ces sables proviennent de la désagrégation des roches formant l'écorce terrestre. Ils peuvent être blancs, gris, jaunes ou rougeâtres. On a besoin de 15 à 30 kg au mètre carré de sable pour parvenir à augmenter le taux de sable du sol de 5 à 10 %.

Les amendements marneux

La marne est une roche sédimentaire détenant une bonne teneur en calcaire et en argile. Elle est tendre, finement poreuse, friable quand elle est sèche et a un aspect plastique une fois mouillée. C'est un élément couramment utilisé dans les amendements faits au sol. Dans le jargon agricole, on fait du marnage lorsqu'on apporte de la marne au sol. Cette action consiste à rendre la terre plus calcaire et augmenter le pH des sols acides en vue de les rendre plus convenables à la mise en place de certaines cultures.

Pour faire un amendement marneux, il existe différents types de marne. On distingue selon la composition minéralogique, des marnes dolomitiques, magnésiennes, glauconieuses, micacées, gypseuses, humifères ou sableuses. Dans certains endroits comme le nord du bassin de Paris, la craie blanche est considérée comme une marne. Ce produit d'amendement du sol possède de fines particules constitutives, telles que des minéraux argileux et des carbonates, qui permettent d'améliorer la qualité des sols.

Svp, notez l'article
Noté 1.0 sur 5 avec 1 votes
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme sans avoir à vous connecter.
Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.
En posant votre question vous nous aidez à améliorer notre site.

Questions