AGRONEO

Fertigation, fertilisation combinée à l'irrigation

Article publié , mis à jour . Par et .

Constituées de 80 à 95 % d'eau, les plantes ont aussi besoin de nutriments minéraux et de matières organiques pour bien se développer. Cependant, pendant longtemps, l'apport en eau (irrigation) et celui en engrais (fertilisation) aux plantes ont été faits séparément. L'évolution technologique aidant, il est, de plus en plus, question de la fertigation c'est-à-dire la combinaison de ces deux techniques dans un souci d'efficacité et de réduction des coûts de production.

La fertigation ou ferti-irrigation ou encore irrigation fertilisante est un mot formé à partir des mots « fertilisation et irrigation ». La fertigation est donc est une technique agricole qui consiste à apporter les fertilisants en même temps que l'on procède à l'arrosage des plantes par le biais d'un système d'irrigation. Il s'agit donc de la combinaison de l'irrigation et de la fertilisation.

Mettre en œuvre la fertigation

Comme énoncé plus haut, la fertigation est une méthode de fertilisation combinant irrigation et fertilisation. Il s'agira donc de l'incorporation de fertilisants dans le réseau d'irrigation. Mais comment le faire pour atteindre le résultat escompté ?

Présentation du dispositif de la fertigation

Avant tout, la parcelle à fertiliser doit être équipé d'un système d'irrigation. Cela peut être un système d'irrigation goutte à goutte (micro –irrigation) ou d'un système classique. Mais le système GAG est conseillé car il permet de localiser le fertilisant dans la zone racinaire. En outre, il faut disposer d'un injecteur d'engrais qui peut être une pompe doseuse hydraulique, une pompe doseuse électrique ou un injecteur de type venturi.

Préparation de la solution nutritive

Pour la préparation, on peut utiliser les engrais liquides ou des engrais solides (moins coûteux). L'engrais à base de nitrate d'ammonium et d'urée est souvent beaucoup moins cher et contient plus d'azote par volume (28 %), ce qui permet de réduire les doses. L'engrais à utiliser doit être bien soluble dans l'eau afin d'éviter l'obstruction des goutteurs. En effet, tous les produits fertilisants ne sont pas compatibles. Il en va ainsi des fertilisant à base de calcium, qui ne doivent pas être mélangé avec ceux à base de phosphate ou de sulfate.

Pour vérifier la compatibilité des éléments fertilisants, il suffit de mélanger les solutions de fertilisants avec un peu d'eau d'irrigation et laisser reposer pendant une à deux heures de temps. En cas d'incompatibilité des produits, la solution devient trouble. Il faudra aussi mesurer avec un pH-mètre l'acidité ou la salinité de la solution avant toute utilisation. Pour obtenir des résultats bénéfiques, la concentration de fertilisant requise doit être de 1-2 % du volume d'eau total. Ne pas dépasser une concentration de 5 %. Une fois prête, la solution nutritive sera ventilée dans le système d'irrigation à l'aide d'un injecteur d'engrais. Des filtres doivent être installés avant le système d'injection des engrais afin de nettoyer l'eau pour éviter l'obstruction des orifices ou des goutteurs.

Pourquoi utiliser cette technique

La fertigation comprend de nombreux avantages qui militent en sa faveur. Ceux-ci portent essentiellement sur l'amélioration de la production, la protection de l'environnement, la diminution de la quantité d'eau et d'engrais.

Réduction ou baisse de la consommation en eau et engrais

La technique de la fertigation est avantageuse pour le producteur car elle lui permet de réduire ses besoins en main d'œuvre nécessaire pour l'irrigation et la fertilisation. La fertigation peut être mise en œuvre à l'aide d'un dispositif informatisé qui pourra contrôler la quantité d'eau et d'engrais nécessaire. A la clé, c'est une gestion rationnelle de l'engrais dont le coût ne cesse de croitre au fil des années. Elle permet de soulager la poche du producteur.

Amélioration quantitative et qualitative de la production

La fertigation améliore le rendement et la qualité de la production agricole. Les plantes ont certes besoin de nutriments pour se développer mais un apport excessif ou insuffisant est nuisible à leur productivité. Avec la fertigation, c'est un apport de quantité d'engrais rationalisé et utile à la plante. En effet, l'excès d'azote a pour conséquence un excès de croissance végétative et inhibe ainsi la floraison. Et surtout, lorsque la fertigation est appliquée par la technique de la micro-irrigation, la productivité est plus importante car les fertilisants sont apportés directement et avec précision dans la zone racinaire, facilitant ainsi son utilisation par la plante.

Protection de l'environnement

La fertigation a un effet bénéfique pour l'environnement car elle limite le lessivage des sels et réduit les rejets de fertilisants. En effet, un apport excessif d'engrais réduit la productivité et nuit à l'environnement. Il en va ainsi de l'apport trop important d'azote qui conduit à des concentrations importantes de nitrates dans le sol, entraînant naturellement la pollution des nappes phréatiques. Cet apport excessif conduit également à la prolifération des algues vertes dont la conséquence immédiate est l'appauvrissement de l'eau en dioxygène causant la mort des poissons et de la vie aquatique.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme sans avoir à vous connecter.
Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.
En posant votre question vous nous aidez à améliorer notre site.

Questions