AGRONEO

Fonctionnement des CUMA (Coopératives d’utilisation de matériel agricole)

Article publié , mis à jour . Par et .

Le coût élevé de la machinerie agricole fait en sorte qu'il est difficile pour les petites exploitations de demeurer économiquement viables, de remplacer les grosses machines et d'avoir accès à de nouvelles technologies agricoles qui exigent des investissements importants. La combinaison de l'augmentation des coûts des machines et de la nécessité de poursuivre l'innovation technologique a incité de nombreux agriculteurs à examiner de nouvelles dispositions pour partager l'équipement afin de réduire les coûts de machines et de libérer les capitaux pour d'autres utilisations. Un de ces arrangements utilisé avec succès est le développement de Coopératives d'utilisation de matériel agricole (CUMA).

Les CUMA sont des associations incorporées d'au moins 4 membres qui doivent être des producteurs agricoles. L'incorporation de la CUMA signifie qu'elle est considérée comme une entité autonome en vertu de la loi. Cela signifie également que la responsabilité des membres est limitée au montant investi dans l'association.

Le CUMA est le propriétaire unique de tous les équipements et machines agricoles et fonctionne selon des directives strictes. Quatre types d'acteurs sont impliqués dans l'administration et la gouvernance d'un CUMA, à savoir l'assemblée générale, le Conseil d'administration, le directeur de la coopérative et le gestionnaire de l'équipement.

Avantage des CUMA

Les avantages économiques directs pour les producteurs qui font partie d'un CUMA comprennent des économies de coûts et l'accès à des équipements plus récents et plus efficaces.

L'adhésion à un CUMA peut aider à réduire ses dépenses, ainsi que les coûts de production globaux. Certaines estimations indiquent que les coûts d'équipement et de machinerie agricole peuvent être réduits de près de 70% pour les membres de CUMA.

L'utilisation de machines agricoles partagées permet également l'achat de matériels plus récents, plus grands et plus efficaces que ce qu'un producteur individuel pourrait acheter seul.

Utilisation des équipements

Pour obtenir le droit d'utiliser l'équipement et les machines agricoles appartenant à une CUMA, les membres participants doivent rejoindre une branche d'activité. Chaque branche d'activité correspond à l'utilisation d'un service, d'un équipement ou d'une machine agricole. Un minimum de trois membres par branche est recommandé. Chaque branche d'activité correspond à une machine ou une exploitation agricole différente.

Lorsqu'ils rejoignent une branche d'activité, tous les membres doivent signer un contrat d'abonnement, ce qui les engage à utiliser l'équipement en question pendant un certain temps, chaque année, pendant la durée du contrat. La durée du contrat est généralement la même que la durée de financement de la machine.

Financement des CUMA

Les CUMA sont financés par trois sources de capital, à savoir les parts d'investissement des membres, les sources traditionnelles de financement par emprunt; et les cotisations des membres. Pour adhérer à une branche d'activité, chaque membre doit acheter un certain nombre de parts de placement, ce qui fournit à la CUMA les fonds propres nécessaires à l'achat de la machine.

Les parts de placement des membres ne reçoivent pas d'intérêt et sont généralement utilisées pour financer de 20 à 30% du coût d'achat de l'équipement. Les 70 à 80% restants des coûts en capital d'une branche d'activité sont couverts par des prêts auprès d'institutions financières, telles que des coopératives de crédit ou des banques.

Les durées de financement sont délibérément courtes afin d'assurer un renouvellement relativement rapide des équipements et des machines agricoles.

Répartition des charges

En plus de payer leur part des 20 à 30% du coût d'achat de l'équipement, les membres doivent également payer des cotisations sur une base régulière, habituellement quatre fois par année ou par saison.

Les frais de membre servent à couvrir le loyer annuel de l'équipement, qui comprend le coût réel du financement (capital et intérêts) de l'équipement; et les coûts liés à l'utilisation de l'équipement, y compris l'assurance, les coûts de réparation et d'entretien, et les coûts de stockage.

La cotisation d'un membre est déterminée proportionnellement à l'utilisation de l'équipement. À la fin de l'année, le loyer est sujet à des ajustements afin de prendre en compte les coûts réels d'utilisation.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme sans avoir à vous connecter.
Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.
En posant votre question vous nous aidez à améliorer notre site.

Questions