AGRONEO

Bouillie bordelaise, fongicide à base de cuivre

Article publié , mis à jour . Par .

La bouillie bordelaise est un fongicide constitué par un mélange aqueux de sulfate de cuivre (CuSO4) et de chaux éteinte (Ca(OH)2). Ce pesticide est utilisé à titre préventif pour combattre diverses mycoses sur les plantes cultivées. La bouillie bordelaise est utilisée sur la vigne, les arbres fruitiers (prunier, pommier, pêcher, abricotier etc.) et dans le potager (pomme de terre, tomate) pour combattre le mildiou, l'oïdium et d'autres maladies fongiques. Elle combat également certaines maladies bactériennes.

La bouillie bordelaise doit être utilisée avant la floraison et après la récolte. Son utilisation lors de la période floraison-nouaison entraîne la chute des fleurs et des jeunes fruits. La bouillie bordelaise est un fongicide préventif. Elle n'est efficace que lorsque le champignon ne s'est pas établi sur la plante. Elle est inefficace lorsque la maladie s'est déjà installée. L'usage de la bouillie bordelaise est autorisé en agriculture biologique.

Préparation

La bouillie bordelaise peut être préparée en utilisant différentes proportions de ses composants de base. Lors de la préparation, la chaux et le sulfate de cuivre sont dilués séparément dans l'eau, puis les deux solutions aqueuses sont mélangées. On peut indifféremment utiliser de la chaux vive ou de la chaux éteinte à condition d'ajouter les quantités d'eau adéquates.

De façon conventionnelle, la composition de la bouillie bordelaise est décrite en indiquant le poids du sulfate de cuivre, le poids de la chaux éteinte et le volume d'eau. Le pourcentage du poids du sulfate de cuivre rapporté à la quantité d'eau indique en général la concentration de la bouillie. Ainsi, une bouillie bordelaise à 1%, qui constitue la formulation la plus courante, aura la formule 1 :1 :100. Le premier chiffre représente 1 kg de sulfate de cuivre, le second 1 kg de chaux éteinte et le dernier chiffre 100 litres d'eau. Divers adjuvants sont ajoutés afin de favoriser l'adhérence de la bouillie sur les parties végétales. A leur nombre, on compte le savon noir et l'huile horticole.

Mode d'action

La bouillie bordelaise agit grâce aux ions cuivre ( Cu2+) contenue dans la solution. Cet ion attaque les enzymes responsables de la germination des spores des champignons. La bouillie bordelaise doit donc couvrir toutes les parties à protéger. Cependant, on évitera de la répandre sur les fruits. Il risque non seulement de les colorer en bleu mais également de les rendre amers voire toxiques.

Toxicité et précautions d'emploi

Des études ont montré que cette préparation pouvait nuire aux poissons, au bétail, aux vers de terre et aux micro-organismes du sol. La bouillie bordelaise est classée comme produit Xi, c'est-à-dire irritant pour les yeux et par contact avec la peau. Le port d'équipement de protection peut s'avérer nécessaire en cas de pulvérisation de grandes quantités de bouillies.

Produit peu toxique en cas d'ingestion, la bouillie bordelaise ne doit pas être inhalée car sa toxicité se décuple en cas d'inhalation. La DL50 orale par voie orale de la bouillie bordelaise est de 2 g/kg. En comparaison celle de la caféine est de 0,2 g/kg. La bouillie bordelaise est donc moins toxique que la caféine. La commission européenne a revu récemment à la baisse les doses d'application de la bouillie bordelaise.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.

Discussions