AGRONEO

Les engrais

Article publié , mis à jour .

Un engrais est une substance organique ou minérale d'origine naturelle ou synthétique (mis à part les amendements), qui est incorporée au sol en vue de lui fournir un ou plusieurs nutriments essentiels au développement des végétaux qui y poussent. La fertilisation est l'action consistant à apporter des engrais. Les études démontrent que la fertilisation contribue à une amélioration de la productivité de l'ordre de 30 à 50%. On distingue deux principales classes d'engrais à savoir les engrais organiques et les engrais inorganiques, encore appelés engrais minéraux. Cependant les plantes ne peuvent absorber les nutriments fournis par ces engrais que lorsque ces derniers sont sous forme de composés chimiques dissous et facilement assimilables. Il est essentiel de retenir que ces deux classes d'engrais fournissent aux végétaux les mêmes types de nutriments.

Les engrais inorganiques

Les engrais inorganiques peuvent être d'origine naturelle à l'instar des phosphates extraits de certaines carrières ou d'origine synthétique. Leurs principales propriétés sont leur très grande solubilité dans l'eau et la rapide libération des minéraux qu'ils contiennent. Le phosphore, qu'ils renferment est généralement sous forme d'acide phosphorique (H3PO4). L'azote est, lui, sous forme de NH3 ou de NO3, tandis que le potassium est généralement sous forme de KCl.

Formes d'engrais inorganiques

En faisant référence à leur composition, on distingue les engrais simples et les engrais composés. Les engrais simples ne fournissent qu'un seul nutriment tandis que les engrais composés en fournissent plusieurs en même temps. Le superphosphate et la potasse sont des exemples d'engrais simples. Les NPK sont des engrais composés qui fournissent simultanément de l'azote, du phosphore et du potassium. Les chiffres qui accompagnent leur formule indiquent le pourcentage de chaque élément. Ainsi un NPK 10-22-18 contient 10% d'azote, 22% de phosphore et 18% de potassium. Les engrais minéraux peuvent être solides (sous forme de poudre ou de granulés) ou liquides. Au nombre des engrais liquides, figurent les engrais foliaires. Ces derniers ne sont pas répandus sur le sol, mais sont plutôt pulvérisés sur les feuilles des plantes où ils sont absorbés.

Avantages liés à l'utilisation d'engrais inorganiques

Les engrais inorganiques ont un avantage certain sur les engrais organiques car leur composition est connue d'avance. Ils peuvent être utilisés avec précision pour corriger des carences précises. Ils sont les seuls à pouvoir faire face à des urgences grâce à la rapidité à laquelle ils relâchent les nutriments.

Difficultés liées aux engrais inorganiques

Leur rapidité de libération peut devenir problématique dans un sol pauvre en matière organique. Ces engrais seront facilement lessivés vers les couches profondes du sol et deviendront inaccessibles aux plantes cultivées. Une application non raisonnée d'engrais minéraux peut conduire à une acidification ou à une pollution du sol. Ces engrais peuvent facilement contaminer les nappes phréatiques. Appliqués de façon excessive les engrais minéraux deviennent toxiques pour les plantes et entraînent au contraire une chute brutale de la productivité.

Engrais organiques

Ce sont des substances fertilisantes issus de restes d'animaux, de déjections animales et de restes de végétaux utilisés en l'état ou qui ont subi certaines transformations. Au nombre des engrais organiques, on inclut les substances organiques telles que les fientes de poules, le fumier, le compost, les algues marines, le guano, la poudre d'os et les engrais verts, le sang desséché, les cornes torréfiées, les boues des stations d'épuration et les déchets de poissons. Le compost est l'engrais organique le plus évolué et le plus riche.

Bénéfices liés à l'utilisation d'engrais organiques

Les nutriments que contiennent ces engrais sont difficilement lessivés. Ils sont progressivement libérés. La matière organique que renferment les engrais organique favorise la prolifération et le développement de la biodiversité du sol et favorise sa productivité à long terme. La matière organique accroît l'abondance des organismes du sol en leur fournissant tous les nutriments dont ils ont besoin pour croître et se multiplier. Ils favorisent le développement de symbiotes tels que les mycorhizes dont l'action bénéfique permet une meilleure absorption des nutriments et une réduction des apports de pesticides et d'engrais minéraux.

Dangers liés aux engrais organiques

Les déchets animaux et végétaux non compostés, utilisés comme engrais peuvent servir de support au développement de parasites et de pathogènes. Le relâchement des minéraux contenus dans les engrais organiques est très variable et les nutriments risquent de ne pas être disponibles au moment où les plantes en ont le plus besoin.

Application des engrais

Les engrais de fonds sont des engrais qu'on incorpore au sol au moment de la préparation du sol. C'est le principal mode d'utilisation des engrais organiques. Les engrais minéraux peuvent également servir d'engrais de fond. Les fumures d'appoint sont des engrais qu'on apporte au cours du développement de la culture. Il est vivement conseillé de fractionner les apports d'engrais afin d'améliorer leur efficacité.

Il est scientifiquement prouvé que les besoins des plantes évoluent en fonction de leur stade de développement. Ainsi, la consommation d'azote est à son maximum au début de la croissance végétative et à son minimum dès la mise à fruit. La consommation de potassium atteint un pic au moment de la fructification. Une fertilisation d'appoint au moment où la plante en a le plus besoin est essentiel pour accroître le rendement. Une étude du sol est primordiale en vue d'optimiser les résultats et les coûts liés à la fertilisation. Une fertilisation efficace est une combinaison judicieuse d'engrais organiques et d'engrais inorganiques.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.

Discussions