Les désherbants

Article publié , mis à jour , dans Intrants chimiques.

Un herbicide ou désherbant est un produit agro-pharmaceutique utilisé pour lutter contre les adventices qui nuisent au développement des plantes cultivées.

Classification des herbicides

Les herbicides peuvent être classés en plusieurs catégories selon différents critères.

  1. En considérant leur site de pénétration, on distingue les herbicides foliaires des herbicides racinaires.
  2. En tenant compte des plantes qu'ils peuvent détruire, on distingue les herbicides totaux des herbicides sélectifs.
  3. En fonction de la migration de l'herbicide, on distingue les herbicides de contact (herbicides ne détruisant que les parties qu'ils touchent) des herbicides systémiques (herbicides véhiculés par la sève).
  4. En considérant le stade auquel ils sont efficaces contre les adventices, on distingue les herbicides de post-levée (herbicides efficaces sur les plantes en pleine croissance) des herbicides de pré-levée (herbicides agissant sur les plantules et les graines en germination).

Mode d'action des désherbants

Pour détruire les adventices, les désherbants agissent sur divers processus biologiques. A leur nombre on recense :

  • l'inhibition de la mitose
  • la perturbation de la photosynthèse
  • la perturbation du pH des parois cellulaires
  • le blocage de la synthèse des lipides
  • la perturbation de la croissance
  • le blocage de la synthèse des protĂ©ines et acides aminĂ©s
  • le dĂ©règlement de la rĂ©gulation de l'auxine
  • le dĂ©règlement de la synthèse de la chlorophylle
  • l'inhibition de la synthèse des carotĂ©noĂŻdes

Les familles chimiques d'herbicides

Les herbicides présents sur le marché appartiennent à deux grandes familles à savoir celle des herbicides minéraux et celle des herbicides organiques.

Les herbicides organiques

Ces herbicides sont classés en fonction de leurs zones de pénétration. On distingue ainsi :

Les herbicides organiques racinaires

  • les triazines : herbicides Ă  molĂ©cules cycliques, qui agissent par inhibition compĂ©titive au niveau de la seconde phase de la photosynthèse. La terbuthylazine, le secbumeton, la promĂ©tryne, la terbutryne, l'hoprotryne, la cyanazine, le terbumĂ©ton, la desmĂ©tryne, la propazine, l'atrazine, la simazine, l'amĂ©tryne et la simĂ©tryne sont des exemples de triazines
  • les dinitroanilines : herbicides de prĂ©-levĂ©e stoppant la croissance des plantules après la germination. La nitraline, la benfluraline, la pendimĂ©thaline, la fluchloraline, la butraline, la trifluraline et l'orysaline sont des dinitroanilines.
  • Les urĂ©es substituĂ©s : ce sont des inhibiteurs de la photosynthèse vĂ©hiculĂ©s par la sève brute. Ils sont caractĂ©risĂ©s par une très faible toxicitĂ©.

Les herbicides organiques foliaires

Ces herbicides organiques ont une pénétration foliaire. On y retrouve :

  • Les carbamates : Ils sont caractĂ©risĂ©s par une toxicitĂ© et une volatilitĂ© très variable. Cette famille regroupe des herbicides de prĂ©-levĂ©e et des herbicides de post-levĂ©e. Leur persistance quasi nulle en fait des alliĂ©s pour l'environnement. A leur nombre on retrouve des matières actives telles que l'asulame, le prophame, le butilate, l'EPTC, le nabame, le Karbutylate et le desmĂ©diphame.
  • Les phytohormones de synthèse : ce groupe est constituĂ© d'un cĂ´te par les auxines de synthèse et de l'autre par les dĂ©rivĂ©s de l'acide propionique et de l'acide butyrique. Les premiers sont utilisĂ©s pour le dĂ©sherbage sĂ©lectif des monocotylĂ©dones. Tous entrainent une croissance anormale qui aboutit Ă  la mort des plantes. Le 2,4-D, le flurĂ©nol, le 2,4-MCPA et le piclorame sont des exemples de phytohormones de synthèse.
  • Les biprydiles ou ammoniums quaternaires : ce sont des perturbateurs de la photosynthèse. Ce sont en gĂ©nĂ©ral des herbicides totaux. Le paraquat, le diquat et le difenzoquat sont des ammoniums quaternaires.
  • Les colorants nitrĂ©s : ces dĂ©rivĂ©s du benzène sont des herbicides de contact Ă  action rapide. Ils agissent en perturbant le pH de la cellule. MolĂ©cules extrĂŞmement toxiques et des fois explosives, les colorants nitrĂ©s doivent ĂŞtre utilisĂ©s avec beaucoup de prĂ©caution.

Les herbicides organiques mixtes

Les molécules entrant dans cette catégorie sont à la fois absorbées par les racines et les feuilles des adventices. On y retrouve :

  • Les diphĂ©nyl-Ă©thers : faiblement transportĂ©s, les diphĂ©nyl-Ă©thers agissent plutĂ´t par contact. Ces herbicides agissent en inhibant la croissance des mĂ©ristèmes et sont de ce fait utilisĂ©s comme herbicides de prĂ©-levĂ©e ou de post-levĂ©e. On retrouve dans ce groupe des matières actives telles que le nitrofène, le bifĂ©nox, le lactofène et l'aclonifène.
  • Les imidazolinones : ce groupe regroupe aussi bien des herbicides totaux que des herbicides sĂ©lectifs. Leur mode d'action consiste Ă  bloquer la synthèse de trois acides aminĂ©s essentiels Ă  savoir la valine, l'isoleucine et la leucine. Comme exemples d'imidazolinones on a l'imazapir et l'imazamethabenz.
  • Les sulfonylurĂ©es : ils ont un mode d'action similaire Ă  celui des imidazolinones. Le chlorsulfuron, l'azimsulfuron et l'amidosulfuron sont sulfonylurĂ©es.
  • Le glyphosate constitue une molĂ©cule Ă  part dans le groupe des herbicides organiques. Il s'agit d'un herbicide total Ă  absorption foliaire.

Les herbicides minéraux

Au nombre de ceux qui sont actuellement utilisés on retrouve :

  • Le chlorate de sodium : herbicide systĂ©mique très efficace sur les vĂ©gĂ©taux Ă  fort enracinement
  • Le sulfate de fer (FeSO4) : molĂ©cule agissant par contact et utilisĂ©e pour combattre la prolifĂ©ration des mousses.
  • Le cyanure de calcium ou cyanure noir : herbicide systĂ©mique agissant par perturbation de la photosynthèse.

MĂ©thodes de lutte alternatives contre les mauvaises herbes

Les herbicides ne sont pas l'unique solution contre les adventices. L'verts, bien utilisés, contribuent à stopper l'envahissement des cultures par les mauvaises herbes. Une rotation de cultures bien raisonnée entre céréales d'hiver et céréales de printemps permet également une réduction du stock de semences d'adventices dans le sol.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.