Les champignons

Article publié , mis à jour , dans Sciences agricoles, Maladies de plantes.

Les champignons sont des membres d'un large groupe d'organismes eucaryotes unicellulaires ou pluricellulaires, incluant des microorganismes tels que les levures, les moisissures et les champignons comestibles. Autrefois classés dans le règne végétal, les champignons diffèrent des végétaux par le fait que leur paroi cellulaire est constituée de chitine contrairement à celui des végétaux, qui est lui constitué de cellulose.

Caractéristiques

Des études ont montré que les champignons sont en réalité plus proches des animaux que des végétaux. Contrairement aux végétaux, les champignons sont incapables de produire de la matière organique à partir de minéraux. Ce sont essentiellement des saprophytes. Ils se nourrissent de matières organiques déjà élaborées. La confusion avec les végétaux vient du fait qu'ils sont incapables de se déplacer. Les champignons prolifèrent sur une diversité de supports (bois morts, sols, murs, fruits en décomposition etc.).

Morphologie

La plupart des champignons sont indécelables en raison de leur caractère microscopique. Mis à part les champignons unicellulaires, la grande majorité des champignons est constitué de mycélium. Le mycélium est un enchevêtrement d'hyphes qui sont des filaments microscopiques regroupant bout à bout un grand nombre de cellules.

Les champignons ne deviennent visibles qu'en cas de fructification. Ceci est le cas des levures et des champignons communs. La partie visible des champignons communs est le carpophore ou sporophore. Cet organe en forme de parapluie est en réalité celui qui produit les semences du champignon. Ces semences portent le nom de spores. Les carpophores peuvent être aériens ou bien souterrains (comme c'est le cas des truffes décelables par un chien exercé ou une truie, entre autres).

Classification

Les champignons comestibles appartiennent au sous-règne des Eumycètes. Ce groupe comprend les Ascomycètes (truffes et morilles) et les Basidiomycètes (amanites). Il existe de nombreuses classifications dont beaucoup se contredisent entre elles. Le sous-règne des Eumycètes comprend les groupes des Deutéromycètes, des Ascomycètes, des Basidiomycètes et des Zygomycètes.

Les Oomycètes, groupe auquel appartient le pathogène du mildiou sont des champignons. Les levures utilisées pour la confection de la bière (Saccharomyces cerevisiae et Candida utilis) sont également classés comme champignons.

Utilisations

L'homme se sert des champignons depuis l'aube des temps. Les champignons entrent dans l'alimentation humaine. Ce sont de bonnes sources de protéines et de phosphore. Certains champignons tels que les truffes sont devenus des mets de luxe. Les moisissures sont utilisées dans la confection de fromages.

Le célèbre Roquefort est fermenté à l'aide d'une moisissure dénommée Penicillium roqueforti. Les métabolites produits par divers champignons ont un usage médical. La pénicilline est ainsi produite lors de la culture de Penicillium notatum, une moisissure. La fermentation du pain fait également appel à des champignons. La production de la bière et de diverses boissons alcoolisées a aussi recours à des champignons.

Culture

L'homme cultive depuis longtemps les champignons, qui lui sont utiles. La myciculture est le fait de cultiver des champignons. Les espaces dédiés à cette culture sont dénommés champignonnières. La culture se fait en général dans des endroits sombres et humides. On débute par l'élaboration du substrat sur lequel sera conduite cette culture. La nature saprophyte des champignons oblige le myciculteur à lui fournir toutes les molécules organiques nécessaires à leur croissance.

Les supports utilisés sont variés et divers (bois mort, racines d'arbres hôtes, fumier, aliments cuits etc.). Ce substrat est par la suite ensemencé grâce à du mycélium cultivé en laboratoire. Ce dernier est appelé « blanc de champignon » dans le jargon des myciculteurs. Le substrat doit être stérilisé afin de détruire tous les organismes nuisibles au champignon mis en culture.

Nocivité

Tous les champignons ne sont pas bénéfiques pour l'homme. Certains sont même très toxiques et même vénéneux. La cueillette en forêt de champignons ne doit être faite que par des personnes expérimentées. Certains champignons sont des pathogènes qui causent des maladies chez l'homme, les plantes et les animaux.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.