L'agriculture durable intègre les principes du développement durable

Article publié , mis à jour , dans Sciences agricoles.

L'agriculture durable est un système de production agricole intégrant les principes du développement durable. Il s'agit d'une production à long terme de nourriture, de fibre et de bois qui respecte les principes économiques, écologiques et sociologiques.

Principes de l'agriculture durable

L'agriculture durable est un mode de production reposant sur trois principes.

L'écologie

Pour être durable, un système agricole doit être respectueux de l'environnement. Les techniques utilisées ne doivent pas nuire de façon irréversible à l'environnement. Cette agriculture doit permettre une gestion à long terme des ressources naturelles.

L'économie

Un système d'agriculture durable doit être économiquement viable. Il doit fournir aux agriculteurs tous les moyens nécessaires à leur subsistance.

Le social

L'agriculture durable doit respecter les valeurs des sociétés où elle est pratiquée. Elle doit améliorer le niveau de vie des individus et de la société sans leur être préjudiciable.

Gestion de l'eau

Dans certaines régions, les précipitations sont assez abondantes pour permettre aux cultures de croître. D'autres régions requièrent, cependant que les cultures soient irriguées. Les systèmes d'irrigation doivent être gérés de façon adéquate pour être durables. Ces systèmes doivent par exemple éviter d'entraîner la salinisation des sols.

D'un côté, la vitesse de consommation de l'eau ne doit pas également excéder celle du remplissage des nappes phréatiques. De l'autre côté, des efforts doivent être entrepris pour mettre au point des systèmes de culture résistants à la sécheresse.

Les agriculteurs devront aussi  améliorer les techniques de conservation et de stockage de l'eau et l'on encouragera la mise au point de variétés tolérantes à la sécheresse. Il faudra enfin mettre au point des systèmes d'irrigation plus efficients et donc peu consommateurs d'eau.

Gestion du sol

L'érosion des sols est devenue l'une des principales préoccupations des agriculteurs du monde entier. Les experts estiment ainsi que des centaines de millions de tonnes de sol sont érodées chaque année en Afrique subsaharienne. Sans des techniques de luttes adéquates, la disponibilité de sols arables risque de devenir problématique. Les agronomes ont mis au point des techniques largement utilisées en agriculture durable dont :

  • Les systèmes sans labour tels que le semis sous couverture végétal
  • Le plantage de brise-vents pour lutter contre l'érosion éolienne
  • L'incorporation des résidus de culture aux sols
  • La limitation du ruissellement par la construction de diguettes et de billons dans un sens opposé au ruissellement

Quelques techniques pratiquées en agriculture durable

Les deux techniques les plus prometteuses sont la rotation des cultures et l'utilisation d'engrais organiques comme le compost. Les communautés pourront par exemple produire le compost dont elles ont besoin en recyclant les déchets ménagers et les résidus de culture. Les déchets peuvent être également convertis en énergie par méthanisation (biogaz). Une autre technique est la polyculture (association de plusieurs plantes sur une même parcelle) associant diverses espèces pérennes. Les associations de cultures ont l'avantage de permettre une utilisation plus efficiente de l'eau, de la lumière et des nutriments. L'agriculture durable suppose donc l'abandon de la monoculture.

L'utilisation de légumineuses fixatrices d'azotes est vivement conseillée car elle permet une meilleure gestion de la fertilité. Diverses approches sont disponibles en agriculture durable. Le choix de l'une ou de l'autre dépend des conditions du milieu.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.