AGRONEO

Anthracnose du pois chiche et culture bio

anonyme
Posté , mis à jour

Je suis en culture AB dans le Gers. Je souhaite réaliser un couvert végétal à base de protéagineux entre le blé de la récolte 2018 et le tournesol prévu pour le printemps 2019. Pour limiter le risque anthracnose, quelle espèce dois-je semer si j'envisage une culture de pois chiche en 2020. J'ai à ma disposition du pois d'hiver, de la féverole d'hiver et de la vesce d'hiver. Le semis du couvert est prévu en septembre et sa destruction dès que le sol sera bien ressuyé de fin mars à mi avril.

5.0 2 5 1
1
Posté , mis à jour

Ces 4 espèces sont des fabacées et les trois seront sensibles à « Didymella rabiei », « Ascochyta pisi » ou « Ascochyta pinodes / Myscosphaerella pinodes » responsable de l'anthracnose.

Étant en culture d'hiver je ne pense pas qu'il y ait d'attaque, donc pas de terrain propice à infection. Mais vous allez semer coup sur coup deux fabacées ce qui est relativement déconseillé.

Le plus simple serait de semer de la moutarde après les tournesols, les semences sont peu cher et la moutarde rend biodisponible l'azote et fournie un bon couvert.. Le bénéfice pour les pois sera un nettoyage de la terre des mauvaises herbes et une terre meuble; et puis un assez bon paillage. Par contre après les pois vous serrez prêt pour une superbe nouvelle plantation de blé sur 2020-2021 car la terre sera doublement chargée en azote par la moutarde et la symbiose des pois chiche et des bactéries.

Revenez nous en dire plus quelque soit votre choix :)

1
2