La mandragore, une plante aux propriétés psychotropes élevées

Article publié , mis à jour , dans Plantes psychotropes, Solanacées.

La mandragore ou Mandragora officinarum est une plante qui a des propriétés psychotropes élevées. Il s'agit d'une plante herbacée vivace de la famille des Solanacées aujourd'hui très rare, même dans son aire d'origine à savoir le bassin méditerranéen. Également appelée Mandragore officinale, la mandragore pousse le plus souvent dans les oliveraies, les bois ouverts, les bords de routes, les jachères et les ruines.

officinarumLa plante se reconnait par sa racine brune de l'extérieur et blanche à l'intérieur et sa forme anthropomorphe. Elle affiche de grandes feuilles molles, elliptiques à obovales dont la taille et les formes sont très variables. Les feuilles sont étalées en rosette sur le sol et possèdent un limbe entier à bord sinueux. La fleur de la mandragore a une corolle constituée de 5 pétales soudés à la base. Elle peut être de couleur blanche verdâtre, pourpre ou bleutée. A l'intérieur de celle-ci, on découvre 5 étamines fixées à la partie inférieure de la corolle. La plante produit des baies jaunes ou rouges à maturité. Celles-ci ont une forme globuleuse à ellipsoïdes et leur diamètre est compris entre 3 et 5 cm. Les fruits de la plante sont comestibles mais il est conseillé de les manger à quantité modérée.

Composition

Cette espèce est très riche en alcaloïdes psychotropes et en plusieurs composants nocifs. On peut citer en exemple l'atropine, l'hyosciamine et la scopolamine. Il s'agit de substances parasympatholytiques engendrant une mydriase et des hallucinations suivies d'une narcose. Elles peuvent être à l'origine d'une intoxication mortelle.

Effets psychotropes

Les effets psychotropes de la mandragore sont intenses. La plante peut passer facilement à travers la peau et entrer dans la circulation sanguine. Les alcaloïdes actifs qu'elle contient provoquent des états seconds matérialisés par des sensations de lévitation, des hallucinations et des visions sataniques. Son effet hallucinogène aurait été exploité par les sorcières du Moyen Âge qui s'enduisaient les aisselles et les muqueuses avec un onguent fait à base de la plante. Cela leur aurait permis de tomber en transe.

Vertus thérapeutiques

La plante possède des vertus sédatives, anti-inflammatoires, antispasmodiques et aphrodisiaques et est ainsi utilisée pour l'élaboration de médicaments. On affirme que certaines guérisseuses traditionnelles utilisent la mandragore pour rendre les accouchements plus faciles. Dans ce contexte, la plante permettrait d'expulser sans difficulté l'enfant mort-né à l'accouchement. La mandragore peut augmenter le désir sexuel et est capable de rendre fertile. La plante permettrait en outre de soulager une personne mordue par une vipère. Au XVIIe siècle, la mandragore était utilisée dans la fabrication d'un baume destiné au soulagement des rhumatismes.

Usage alimentaire

Il est possible de consommer la plante à la suite d'un traitement que seuls des experts maitrisent. En effet, ceux-ci parviennent à extraire des tiges, des feuilles et des fruits un suc sous forme d'alcoolat pour la fabrication de vin de miel. En outre, dans certaines régions, les fruits de la mandragore sont séchés avant d'être consommés.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.