AGRONEO

Laitue vireuse, plante des sorcières

Article publié , mis à jour . Par et .

La laitue vireuse ou Lactuca virosa est une espèce végétale aux effets psychotropes connus depuis l'Antiquité. On l'utilisait dans le passé comme une plante magique et était de ce fait très associée à la magie noire. La laitue vireuse aurait en outre servi à l'élaboration d'onguents de sorcières. La plante est originaire du bassin méditerranéen et pousse dans toute la France. La laitue vireuse est une espèce de laitue mesurant généralement entre 50 à 200 cm. Il existe néanmoins de grands spécimens de plus de 2 mètres. La plante est aussi appelée laitue sauvage.

La tige de la plante est robuste, hispide et très souvent violacée à la base. On y aperçoit des feuilles sessiles embrassantes dont le limbe est étalé de façon horizontale. Ce limbe est denté ou sinué et épineux sur les bords et en bas de la nervure principale. On trouve du latex dans les feuilles de la laitue vireuse. Quant à ses fleurs, elles sont de couleur jaune et sont disposées en capitules. Les fruits de la plante sont des akènes à bords épaissis. Ils peuvent avoir ou pas des poils au sommet de leur partie ovale. A maturité, les akènes prennent un aspect légèrement pourpré.

Composition

Le suc contenu dans la laitue vireuse est appelé lactucarium. C'est un liquide blanc très amer dont l'aspect et le mode d'extraction est très proche du traitement réservé à l'opium. Le lactucarium contient deux principes actifs concentrés à savoir le lactucérol et la lactucine, des substances capables de provoquer une somnolence. Le suc est particulièrement présent dans les tiges de la plante. A l'instar des autres laitues, la laitue vireuse est riche en vitamines, en oligoéléments et en fibres.

Effets psychotropes

Lorsque la plante est excessivement consommée, des signes accrus de somnolence se présentent et sont comparables de ceux des hypnotiques et des narcotiques. On est dans un contexte de surdosage au-delà de 6 à 8 grammes de laitue virose. Lorsque le sujet prend des doses plus élevées, il ressentira des sensations toxiques telles que un mal de crâne et une agitation paradoxale à l'engourdissement.

Utilisation thérapeutique

Le lactucarium a des effets sédatifs, expectorants et analgésiques et est de ce fait fortement exploitée dans l'univers pharmaceutique. En homéopathie, il est utilisé dans le traitement de la bronchite et de l'insomnie. La laitue virose a également des vertus diurétiques, anti-diarrhéiques, sudorifiques, minéralisantes et aussi oniriques, c'est-à-dire qu'elle favorise les rêves. La plante a été testée dans le traitement des dégâts sanitaires engendrés par l'opium, mais il faut reconnaitre que les résultats obtenus ne sont pas pleinement satisfaisants.

Utilisation alimentaire

Les jeunes pousses de la laitue virose permettent au mesclun d'avoir un goût très prononcé. On utilise la plante dans ce contexte en petite quantité. Très souvent, on remplace la laitue virose par sa cousine, la laitue scariole qui développe son suc tardivement. Sa saveur est plus puissante que celle de la laitue virose et permet de rehausser le goût des salades épicées et corsées comme la riquette niçoise.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme sans avoir à vous connecter.
Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.
En posant votre question vous nous aidez à améliorer notre site.

Questions