Le cannabis

Article publié , mis à jour , dans Plantes psychotropes, Diarrhée, Insomnie.

Le cannabis, couramment appelé chanvre, est un genre botanique rassemblant des plantes annuelles psychotropes appartenant à la famille des Cannabacées. Originaires d'Asie du sud ou d'Asie centrale, les cannabis seraient issus d'une seule espèce, à savoir le chanvre cultivé ou Cannabis sativa. Il existe ensuite plusieurs sous-groupes du chanvre cultivé, des sous-groupes plutôt considérés par certains auteurs comme des variétés de cette plante.

Le chanvre cultivé et ses sous-groupes

Le chanvre cultivé provient des régions équatoriales. Elle doit principalement sa réputation à ses fibres qui sont utilisées pour de multiples applications. En effet, on s'en sert dans le domaine de la cosmétique, de la construction, de la papeterie, de l'alimentation humaine ou animal, etc. Cette plante, pas très ramifiée, peut atteindre en quelques mois plus de 6 mètres de hauteur. Le cannabis indica, communément appelé chanvre indien, est un sous-groupe ou variété du chanvre cultivé. La plante est originaire des régions himalayennes du nord de l'Inde et est réputée pour ses grandes propriétés psychotropes. Selon une rumeur, ce serait la seule sous-espèce de cannabis qu'on fume. Son effet en tant que psychotrope est plus lourd et plus cérébral. On reconnait le chanvre indien par ses pales larges, son importante ramification et sa stature moyenne qui n'excède pas les 3 mètres.

Le cannabis sauvage ou cannabis ruderalis est un autre sous-groupe de chanvre cultivé qui pousse à l'état sauvage en Europe centrale et en Europe de l'est où on la considère comme une adventice. On estime ses effets psychotropes très faibles. La floraison du cannabis sauvage est précoce et la plante supporte bien les climats très froids et les conditions environnementales difficiles. Il existe également un autre sous-groupe de cannabis cultivé dénommé chanvre afghan ou afghanica. Sa culture se fait essentiellement dans les montagnes pakistanaises et afghanes. Le chanvre afghan est cultivé exclusivement pour la production de haschich. Comme le chanvre indien, il présente plusieurs ramifications. Ce serait par ailleurs le seul genre de cannabis à posséder un tronc solide et nervuré.

Composition principale

Les cannabis sont principalement riches en cannabinoïdes, des substances chimiques capables d'activer les récepteurs cannabinoïdes présents dans le corps. Il en existe 3 types à savoir les cannabinoïdes végétaux, fruits de la dégradation du tétrahydrocannabinol, les cannabinoïdes endogènes sécrétés par des organismes humains ou d'origine animale, et des cannabinoïdes synthétiques provenant des laboratoires. On compte plus de 60 cannabinoïdes et le tétrahydrocannabinol (THC), le cannabinol (CBN) et le cannabidiol font partie des plus répandus.

Exploitation industrielle

On utilisait les fibres des cannabis pour la fabrication des vêtements 600 ans avant J.C. Certains vêtements royaux occidentaux étaient en effet composés de mélanges de la plante avec du lin. Plus récemment, les fibres de cannabis ont permis d'élaborer des vêtements militaires pour habiller les combattants des deux guerres mondiales. Le cannabis permet aussi de faire du papier. Il parait même que la première bible imprimée par Gutenberg a été faite avec du papier de chanvre. On se servait aussi des fibres de cannabis pour la fabrication de billets de banque ainsi que pour la conception des cordes et cordages des bateaux. La moelle centrale de la tige du cannabis, appelée chènevotte, est proposée en litière ou en paillis tandis que le chènevis – la graine du cannabis – est exploité pour la fabrication d'huile, de farine et de boissons.

Usage médical

Dans certains pays, le cannabis est autorisé pour un usage médical. Il permet de traiter une diversité de pathologies se manifestant par des nausées et vomissements, des troubles du mouvement, des diarrhées, des douleurs ou encore des spasmes. Les cannabis peuvent permettre de venir à bout des symptômes psychiatriques, les maladies auto-immunes, les insomnies et les inflammations. Selon la législation du pays où la plante est autorisée, on trouve les élaborations thérapeutiques sous plusieurs formes. Dans certains endroits, le cannabis est même proposé à l'état naturel afin de le consommer en fumant ou par inhalation de la vapeur de THC sublimé.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.