AGRONEO

Baldingère faux-roseau

Article publié , mis à jour . Par .

La baldingère faux-roseau est une espèce végétale de la famille des poacées, appelée scientifiquement Phalaris arundinacea. C'est une plante vivace à rhizome aux effets psychotropes. Elle est répartie sur toute la totalité de l'hémisphère nord, notamment en Asie, en Europe, en Amérique du nord et en Afrique du nord. La baldingère faux-roseau pousse couramment sur les sols riches en éléments nutritifs avec un pH neutre à légèrement acide, et aussi sur les terres humides à mouillées. On l'appelle aussi alpiste faux roseau.

Les parties aériennes de l'espèce sont de couleur verte. Les rhizomes sont longuement rampants et sont de couleur noir. La baldingère faux-roseau se présente en touffe avec des tiges dressées fortes et des feuilles larges. La ligule, de forme ovale et obtuse, est large et longue et est généralement non déchirée. Ses fleurs constituent une panicule allongée ramifiée et étalée au moment de la floraison. On aperçoit à la base de celles-ci deux petites écailles ciliées. La baldingère faux roseau est souvent confondue à Phragmites australis qui a plutôt une ligule remplacée par des poils.

Effets psychotropes

Il faut dire que cette plante était connue dans la Grèce antique et qu'en ce temps-là, on ne savait rien de son usage traditionnel en tant que psychotrope. C'est après une analyse phytochimique dans le cadre de l'agriculture moderne que ce caractère a été mis en évidence. Toute la plante est riche en alcaloïdes indoliques dont notamment du DMT ou diméthyltryptamine et le 5-MeO-DMT également appelé 5-méthoxy-diméthyltryptamine, deux substances psychédéliques. La plante contient en outre de la gramine, connue comme un alcaloïde très toxique. Il est bon de savoir que la baldingère faux-roseau peut produire des alcaloïdes en très grand nombre lorsqu'elle est exposée au stress. Si on associe un extrait des feuilles et des racines de la baldingère faux-roseau à un extrait d'une plante dénommée Peganum harmala, on obtient un produit aux effets hallucinogènes pareils aux effets de l'ayahuasca, un breuvage d'Amazonie dont les effets psychotropes sont très élevés.

Utilisation

La plante est utilisée dans divers domaines. Elle est par exemple très souvent installée dans certains endroits en tant que plante ornementale. Dans ce cas, on recherche particulièrement une de ses variétés panachées de blanc. La baldingère faux-roseau sert aussi de fourrage pour le bétail. Il est aussi bon de savoir que l'espèce fournit des fibres qu'on utilise dans la fabrication de la pâte à papier. L'usage médical de la baldingère faux-roseau est incertain. C'est pourquoi elle fait l'objet de recherches scientifiques dans ce sens. Ce qui est par contre une évidence actuellement est sa capacité à produire de l'énergie. C'est en tout cas ce qui ressort des conclusions d'une étude scientifique financée par l'Union européenne. Les chercheurs affirment que la baldingère faux-roseau peut permettre d'obtenir un carburant propre en l'exploitant dans d'anciens sites industriels. Des tests de combustion ont en outre montré que cette utilisation n'aura pas d'incidences négatives sur l'environnement. Si cette utilisation est élaborée, le cercle des sources de production des énergies renouvelables se verra ainsi agrandi.

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme. Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.