Le laurier-cerise

Article publié , mis à jour , dans Plantes toxiques, Rosacées, Diarrhée.

Le laurier-cerise est un arbuste de la famille des Rosacées. Cet arbuste généralement planté en haies est appelé scientifiquement Prunus laurocerasus. Il appartient au genre Prunus. L'espèce est considérée à tort comme un laurier, notamment à cause de ses feuilles elliptiques coriaces et brillantes. Alors que le laurier-cerise n'a rien à voir avec le genre « Laurus » dans lequel se trouvent les lauriers classiques. La plante est indigène en Asie Mineure et s'est naturalisée en Europe occidentale. On l'appelle souvent laurier de Trébizonde ou laurier palme.

C'est un arbre à feuillage persistant qui peut faire 8 m de hauteur. Ses feuilles sont coriaces simples, alternes et elliptiques à lancéolées. Les inflorescences du laurier-cerise poussent en grappes érigées fixées à l'aisselle des feuilles. On y aperçoit de petites fleurs blanches à style unique entouré de plusieurs étamines. Le laurier-cerise produit une petite drupe qui a une couleur noire à maturité. On y trouve une graine. C'est par endozoochorie que la dissémination s'effectue. Les fruits de laurier-cerise sont consommés par les merles. Cette espèce est considérée comme une plante invasive dans plusieurs régions de l'Europe, surtout sur la façade atlantique et aussi dans la région méditerranéenne.

Composition

Dans la feuille fraîche du laurier-cerise, on trouve des hétérosides appelés prunanosides qui libèrent de l'acide cyanhydrique par hydrolyse. Dans les amandes du laurier-cerise, plusieurs hétérosides cyanogénétiques sont présents.

Toxicité

A part la pulpe du fruit, toute la plante est toxique. Ses feuilles sont riches en glycosides cyanogéniques qui font qu'elles dégagent des émanations toxiques lorsqu'on les froisse. Les noyaux des drupes vertes ont une toxicité très élevée. Cela est dû au fait qu'ils contiennent des hétérosides cyanogénétiques qui se transforment dans l'organisme en cyanure.

En cas d'ingestion, cette substance empêche la libération de l'oxygène dans les cellules. Cela se traduit par des signes nerveux qui peuvent être mortels. Une seule feuille mâchée peut même entrainer la mort. Les herbivores sont généralement intoxiqués par la plante. Et lorsque le chien avale les fruits, il peut souffrir plus tard de diarrhée, de vomissements, de troubles de la démarche et des difficultés respiratoires.

Utilisation

La plante est généralement utilisée comme plante ornementale. Elle permet de constituer des haies touffues. Il est bon de savoir que les fruits mûrs dénoyautés issus d'arbres âgés et prolifiques ne sont pas toxiques. On s'en sert pour confectionner une confiture rouge sombre à goût unique particulièrement agréable.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.