Hellébore fétide

Article publié , mis à jour , dans Plantes toxiques, Ranunculacées.

L'hellébore fétide appartient à la famille botanique des Ranunculaceae. C'est une plante vivace toxique connue sous le nom scientifique de Helleborus foetidus. Elle est répandue dans une grande partie de l'Europe subméditerranéenne et subatlantique. L'hellébore fétide est une plante présente régulièrement dans les chênaies thermophiles et les endroits rocheux. L'espèce affectionne particulièrement les sols secs, calcaires ou neutres. Elle est commune dans toute la France, à part la Bretagne et le nord. L'hellébore fétide est souvent désigné « pied-de-griffon », « patte d'ours » ou « herbe aux bœufs ».

Il s'agit d'une plante glabre dont la tige herbacée est assez robuste. Celle-ci peut atteindre 1 m pendant la floraison. Le feuillage de l'hellébore fétide est persistant et laisse voir un vert plus ou moins foncé. Les feuilles dégagent une mauvaise odeur lorsqu'on les froisse. Elles sont toutes caulinaires et sont placées horizontalement autour de la tige. Les fleurs de la plante sont petites et sont de couleur vert. Elles sont symétriques et disposées en clochettes inclinées. On aperçoit à leur bord une marque rouge.

Les fleurs de l'hellébore fétide sont composées de 5 sépales pétaloïdes persistants et 5 pétales qui sécrètent un nectar. Elles apparaissent généralement de janvier à avril et produisent du pollen en grande quantité. Elles sont ainsi visitées régulièrement par des insectes diptères et également par les abeilles et les bourdons. Le fruit issu de l'hellébore fétide est composé de 1 à 5 follicules coriaces qui sont ridés transversalement, renflés à maturation et surmontés d'un bec. Les graines sont semées par les fourmis, c'est pourquoi les rejetons peuvent être vus à plusieurs mètres des plantes mères.

Composition

Du glucoside appelé ranunculine est présent dans la plante. Cette substance est dégradée par hydrolyse en une lactone irritante, à savoir la proto-anémonine. Celle-ci est très vite inactivée en anémonine à partir d'une dimétrisation spontanée d'où la relative innocuité de la plante à l'état sec. La plante contiendrait également des hétérosides cardiotoniques du genre bufadiénolide dont l'helléboréine, mais cela n'est pas encore clairement confirmé par les scientifiques.

Toxicité

La plante a une action locale irritante très dangereuse. Elle est capable de ralentir les mouvements du cœur et est capable d'augmenter la tension artérielle. Une ingestion de la plante peut en outre entrainer une congestion viscérale au niveau des reins, des poumons et de l'utérus. A dose toxique, l'hellébore fétide peut engendrer une parésie, des tremblements et des convulsions.

Utilisation

On reconnait chez l'hellébore fétide des propriétés cardiotoniques et narcotiques. Autrefois, la plante était ainsi utilisée pour soulager les patients souffrant de troubles du cerveau. Sa racine était particulièrement employée comme vermifuge notamment dans la médecine vétérinaire. Cependant, l'utilisation de la plante à des fins thérapeutiques n'est plus d'actualité car sa toxicité a poussé à la délaisser.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.