Les plantes toxiques

Article publié , mis à jour , dans Plantes.

Les plantes toxiques, également appelées plantes vénéneuses, sont des espèces végétales qui contiennent des substances toxiques. Ces substances peuvent se trouver dans toute la plante ou seulement dans quelques parties de celle-ci. Certaines plantes toxiques sont mortelles alors que d'autres ne le sont pas. L'ingestion de ces espèces peut être dangereuse aussi bien pour les êtres humains que pour les animaux domestiques. Toutefois, les infections sont rares chez les animaux qui évitent très souvent de toucher ces plantes grâce à leur instinct. Les substances toxiques contenues dans ces plantes constituent des moyens de défense pour ces végétaux. Elles sont recherchées dans le domaine médicinal.

Nature des substances toxiques contenues dans les plantes

Les substances toxiques présentes dans les plantes sont des composés organiques et rarement des minéraux. On trouve par exemple des tanins qui représentent un puissant poison pour les hommes et les ruminants. Plusieurs plantes contiennent aussi des alcaloïdes dont le goût amer et la haute toxicité chassent très souvent les herbivores. Une variété de glycosides - tels que les saponines, les glucosinolates, et les coumarines - est en outre contenue dans les végétaux, ainsi que de l'acide oxalique et des nitrates, des substances qui participent à la toxicité des plantes.

Niveau de toxicité d'une plante

Le niveau de toxicité d'une espèce dépend de plusieurs facteurs. On tient compte par exemple de la partie de la plante renfermant la ou les substances toxiques, de la façon dont l'organisme est intoxiqué par la plante et les doses à partir desquelles les symptômes de l'intoxication apparaissent.

Par ailleurs, les plantes toxiques se classent selon la nature des effets qu'elles provoquent. Aussi, on tient compte du fait que c'est après ingestion que certaines espèces intoxiquent tandis que d'autres le font par simple contact. Il faut retenir que la toxicité d'une plante peut être aiguë ou chronique.

Effets des plantes toxiques sur l'organisme humain

Les effets de ces plantes sur l'organisme humain dépendent du mode d'intoxication. Il faut dire qu'une personne intoxiquée par simple contact avec une espèce toxique ne présentera pas les mêmes symptômes qu'une autre qui a plutôt ingéré la plante. En général, les intoxications par contact se matérialisent par différentes affections cutanées ressemblant plus à des réactions allergiques.

En cas d'ingestion, le sujet peut avoir des troubles intestinaux et gastriques qui peuvent aboutir à des vomissements. Il n'est pas rare qu'apparaissent des problèmes musculaires comme des crampes ainsi que des difficultés cardiaques. Plusieurs des substances toxiques contenues dans les plantes ont des effets psychotropes et provoquent ainsi des changements au niveau de la pensée, de l'humeur et de la perception. C'est le cas avec les espèces composés de constituants azoté.

Prévention des intoxications par les plantes

Pour éviter au mieux les intoxications par les plantes toxiques, il faut d'abord chercher à les connaitre afin de pouvoir les identifier. Ensuite, il faut éviter de les installer sur un balcon ou sur une terrasse, surtout si on a des enfants et des animaux domestiques. Et si on tient malgré tout à disposer de ces plantes, il faut absolument les mettre hors de portée. Il est par ailleurs nécessaire de faire comprendre aux enfants que certaines plantes sont dangereuses et qu'ils doivent éviter de consommer toute baie, fruit ou feuille ramassés aux environs du jardin.

Quelques plantes alimentaires toxiques

Certaines plantes alimentaires sont toxiques. Il faut cependant savoir que la toxicité de celles-ci disparait totalement ou devient très faible après cuisson. C'est le cas du manioc dont les racines et les feuilles contiennent de la linamarine et de la lotaustraline, deux glucosides cyanogénétiques qui libèrent du cyanure d'hydrogène. D'autres, quoique toxiques, peuvent être consommées directement sans que cela constitue un réel danger. C'est le cas de la pomme qui contient dans ses graines une petite quantité d'amygdaline, un glucoside cyanogène.

Toutefois, l'ingestion de plusieurs graines peut constituer une dose mortelle. Il faut faire en sorte que les animaux d'élevage et les animaux domestiques, comme le chien et le chat, évitent de consommer de grande quantité d'oignons et d'ail, des plantes qui contiennent du thiosulfate. Il est également bon de se méfier des pommes de terre sauvages dans lesquelles on trouve une bonne concentration de composés toxiques appelés glycoalcaloïdes.

Utilisation pharmaceutique des plantes toxiques

Les substances toxiques contenues dans ces plantes sont très recherchées par l'industrie allopathique, dans laquelle sont rassemblés les laboratoires pharmaceutiques. On extrait de ces végétaux des molécules qu'on incorpore dans les médicaments. C'est le cas par exemple de la digitaline extraite de la digitale laineuse. Dans l'univers de la phytothérapie, la plante est plutôt utilisée telle qu'elle est pour la fabrication des remèdes.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.