L'echeveria

Article publié , mis à jour , dans Plantes succulentes, Crassulacées.

L'echeveria forme un genre botanique dans lequel on trouve plusieurs espèces de plantes succulentes. Ces espèces appartiennent à la famille des Crassulacées et sont originaires du Mexique et de l'ouest de l'Amérique du sud. C'est en l'honneur du botaniste mexicain « Atanasio Echeverria y Godoy » que le nom « Echeveria » a été donné à ces plantes succulentes. Celui-ci vécut au cours du XVIIIe siècle.

On remarque chez la plupart des espèces d'echeveria un port en rosette avec des feuilles charnues. Elles peuvent être cylindriques, linéaires, triangulaires et souvent spatulées. Les couleurs affichées par les feuilles partent du gris bleuté à l'argenté en passant par une teinte brune. Il n'est pas rare d'observer sur certaines une couverture de duvet brun. Les fleurs de l'echeveria apparaissent généralement au printemps. Elles sont portées sur un long pétiole apparaissant à l'aisselle des feuilles. Regroupés en cymes panicules ou en grappes, les pétales sont dressés, lobés ou étalés. Ils affichent à l'intérieur une diversité de couleurs dont le rouge, le jaune et l'orange. Il faut savoir que les echeverias sont des plantes polycarpiques, ce qui veut dire qu'elles sont capables de former des fleurs et des graines plusieurs fois pendant leur vie.

Espèces

Dans ce genre de plantes succulentes, on compte plus de 150 espèces. Parmi les plus connues, on peut citer l'echeveria Black Prince, une belle plante succulente à fleurs rouges. L'echeveria Funki est aussi de toute beauté et attire par ses feuilles peu épaisses. On apprécie aussi l'echeveria Lola, parfaite pour l'intérieur, l'echeveria Margaret Martin, une succulente de rocaille ou de collection, la petite echeveria Silvergreen avec ses feuilles poilues et aussi l'echeveria Quasimodo qui forme en général une cristation.

Culture

Il est facile de multiplier l'echeveria par bouturage en prenant soin de faire sécher la bouture pendant quelques jours, le temps nécessaire à la formation d'un cal. Les variétés hybrides de l'espèce peuvent être multipliées par semis. Chez la plupart des espèces d'echeveria, on constate une perte des feuilles inférieures en hiver. Ainsi après quelques années, leur apparence compacte et attirante est perdue. Pour éviter cette situation, il est bon de prévoir une taille de reformation. On doit en profiter pour supprimer les vieilles feuilles pouvant se transformer en hôtes de champignons. Côté exposition, les echeverias affectionnent le plein soleil. Dans le sud de la France, un endroit en pente est préférable pour la culture de cette espèce et la terre choisie doit être bien drainée et jamais détrempée. Il serait aussi bon qu'elle soit peu fertile. Les arrosages sont recommandés lorsque la plante est en pleine croissance, en veillant à apporter de l'eau une fois par semaine. La terre doit sécher entre 2 arrosages afin d'éviter l'apparition de maladies cryptogamiques.

Ennemis

Dans une culture d'echeveria, il faut inspecter fréquemment la base des feuilles car il est possible de détecter des cochenilles qui aiment particulièrement s'y cacher. Si la plante est en extérieure, il faut se méfier des escargots qui attaquent juste pour dévorer les feuilles charnues.

Utilisation

La plante a un bon potentiel décoratif et est ainsi utilisée comme tel en intérieur. On s'en sert aussi pour son effet couvre-sol fort appréciable en bord de massif. Les echeverias ont également leur place dans les sculptures végétales.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.