Se soigner avec la valériane

Article publié , mis à jour , dans Plantes médicinales, Caprifoliacées.

La valériane, Valeriana officinalis, est une plante à fleurs, vivace, appartenant à la famille botanique des Caprifoliacées. Les extraits de ses fleurs ont été utilisés comme parfum depuis le 16ème siècle. Originaire d'Europe et de certaines régions de l'Asie, la valériane a été introduite dans plusieurs autres pays, notamment en Amérique du Nord. On la retrouve fréquemment aux abords des rivières, dans les régions montagneuses et dans les zones humides. « Herbe à la meurtrie », « Herbe de Saint-Georges » et « Herbe-au(x)-chat(s) » font partie des noms vernaculaires de cette plante.

Les tiges dressées de cette plante herbacée peuvent atteindre une hauteur de 1 m à 1,5 m. celle-ci sont cylindriques et cannelées. Elles peuvent être glabres ou revêtues de pilosités. La racine fibreuse a un intérieur blanchâtre et un extérieur jaunâtre. Les petites fleurs roses ou blanchâtres sont intensément parfumées. La corolle est tubulaire et du milieu de ses 5 pétales émergent les étamines au nombre de 3. Réunies en inflorescences denses, ces fleurs éclosent durant l'été (juin à septembre).

Les feuilles sont disposées par paires et soudées à la bases. Chaque feuille est composée d'une série de segments en forme de lance, plus ou moins opposés les uns aux autres de chaque côté de la feuille. Les folioles varient grandement en nombre et en taille. En règle générale on en trouve six à dix paires, dont la longueur varie de 2 à 3 pouces. Les bordures irrégulières sont grossièrement entaillées. La face supérieure des feuilles est fortement veinée, tandis que la face inférieure est pâle et couverte de poils. Le fruit est une capsule contenant une graine oblongue. Outre les fleurs, la plante entière a une odeur fétide, qui s'accentue lorsqu'elle est meurtrie.

Propriétés médicinales

La valériane est bien connue pour ses propriétés sédatives, ainsi que sa capacité à détendre le système nerveux central et les muscles lisses. Elle a été utilisée comme somnifère durant des centaines d'années, notamment lorsque l'insomnie résultait d'une excitation ou de la nervosité.

La valériane est utilisée en Europe comme antispasmodique, en particulier pour les crampes abdominales et les crampes utérines. Elle aide à soulager la dysménorrhée et peut être bénéfique contre la migraine et les douleurs rhumatismales. Elle peut également être appliquée localement pour traiter les crampes et autres tensions musculaires. La plante est également utilisée comme tranquillisant pour les personnes éprouvant un stress émotionnel.

Préparation

On peut préparer une décoction avec les racines entières. Celle-ci devra se faire en vase clos et nécessitera 15 à 60 grammes de racines pour un litre d'eau. Le patient devra en prendre 2 ou 3 tasses par jour.

Il est aussi possible de formuler un sirop avec 25 à 30 grammes de racines, 150 grammes de sucre et 250 millilitres d'eau. La dose journalière sera de 2 ou 3 cuillerées.

Le macérât de valériane se prépare avec un demi-litre de vin blanc et 120 grammes de racines réduites en poudre. La macération durera trois jours et la dose sera d'une ou deux tasses par jour.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.