Le tussilage, une plante aux multiples vertus médicinales

Article publié , mis à jour , dans Plantes médicinales, Astéracées, Ulcère de l’estomac.

Le tussilage Tussilago farfara, communément connu sous le nom de « pas-d'âne », est une plante appartenant à la même famille que les marguerites, à savoir celle des Astéracées. Elle est originaire de l'Europe, ainsi que de l'Asie occidentale et centrale. Le tussilage est très répandu en Europe, en Asie et en Afrique du Nord, du Svalbard au Maroc en passant par la Chine et l'Extrême-Orient russe. Il est également commun en Amérique du Nord et en Amérique du Sud où il a été introduit, très probablement par les colons comme plante médicinale.

Le tussilage est frĂ©quent aux abords des dĂ©charges et le long des routes. Son nom est dĂ©rivĂ© du latin « tussis Â», qui signifie toux. Le tussilage est Ă  ce jour, la seule espèce appartenant encore au genre Tussilago, les autres ayant Ă©tĂ© reclassĂ©es. Sa particularitĂ© Ă  fleurir avant l'apparition de ses feuilles, lui fit autrefois porter le nom latin de « Filius ante patrem Â», ce qui signifie le père le fils.

Le tussilage est une plante herbacée vivace qui se propage aussi bien par ses graines que par ses rhizomes. La plante est rarement isolée et se trouve le plus souvent dans des colonies comptant des dizaines de plantes. Les fleurs jaunes, ayant la forme de capitules, apparaissent au début du printemps. Elles ont 12 à 15 mm de diamètre et se forment sur des hampes pourvues d'écailles de couleur pourpre.

Les feuilles, qui peuvent atteindre 20 cm de diamètre, n'apparaissent habituellement qu'après la formation des graines. Ainsi, les fleurs apparaissent sur des tiges dépourvues de feuilles apparentes. La plante a généralement une hauteur de 10 à 30 cm. Les feuilles ont des bordures dentées. A l'instar des autres astéracées, le fruit du tussilage est un akène muni d'une aigrette.

Propriétés médicinales

La plante est antitussive, astringente, émolliente, expectorante, stimulante et tonique. Le tussilage est largement utilisé dans le traitement de la toux et des problèmes respiratoires. La plante est particulièrement utile dans le traitement de l'emphysème chronique et de la silicose. Elle aide à soulager la toux persistante associée à ces affections. Elle est particulièrement efficace lorsqu'elle est utilisée en combinaison avec la réglisse (Glycyrrhiza spp), le thym (Thymus vulgaris) et la cerise sauvage (Prunus serotina). Le cataplasme des fleurs a un effet apaisant sur toute une gamme de troubles de la peau, y compris l'eczéma, les ulcères, les plaies, les morsures et les inflammations. Une préparation amère, tonique et diaphorétique peut être obtenue à partir d'infusion de la racine.

Préparation

Le thé de tussilage se prépare en faisant infuser 20 à 40 grammes de fleurs dans un litre d'eau. La dose est de 2 ou 3 tasses par jour. Il est possible d'adoucir le remède avec du lait de vache. Une autre préparation tout aussi populaire est le suc de tussilage. Il se prépare en broyant un mélange de feuilles et de fleurs. La dose recommandée est 2 à 3 demi-tasses au quotidien. Le sirop se prépare à partir de 100 grammes de fleurs, un quart de litre d'eau, ainsi que 100 grammes de sucre. Le patient peut en prendre plusieurs cuillerées par jour.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.