La Scolopendre contre les brûlures, la diarrhée et les calculs

Article publié , mis à jour , dans Plantes médicinales.

La scolopendre, de son nom scientifique Asplenium scolopendrium var. scolopendrium, est une fougère appartenant à la famille des Aspleniacées. Cette plante également connue sous les appellations d'« Herbe hépatique », « Herbe à rate » ou « Langue de cerf », est très commune en Europe. Elle affectionne particulièrement les forêts de ravins et préfère les endroits ombragés. On la rencontre sur les sols calcaires où se mêlent sable, argile et graviers. Elle prolifère également dans les carrières et sur les vieux murs.

La scolopendre est une fougère un peu particulière, car elle est pourvue de feuilles simples, non divisées. Les feuilles en forme de langue ont donné à la plante le nom de « Langue de cerf ». Le motif, qui les décore, est d'ailleurs à l'origine du nom scolopendre. Les feuilles ont 10 à 60 cm de long et 3 à 6 cm de large.

Les plantes poussent sur des substrats neutres et riches en chaux, y compris les sols humides et les crevasses humides des vieux murs. Elle pousse le plus souvent dans des endroits ombragés, mais il est possible d'observer des colonies en plein soleil. Les plantes poussant en plein soleil sont généralement rabougries et de couleur jaunâtre, tandis que celles sous ombrage sont luxuriantes et de couleur vert foncé.

Propriétés médicinales

Les feuilles sont astringentes, cholagogues, diaphorétiques, diurétiques, expectorantes, émollientes et vulnéraires. Ces propriétés sont en partie dues à leur haute teneur en mucilages et en tanins. Extérieurement la scolopendre est utilisée comme pommade dans le traitement des brûlures. Une infusion est administrée en interne pour le traitement de la diarrhée, de la dysenterie et des calculs de la vessie.

La plante est utilisée pour traiter diverses infections, dont celles du foie et de la rate. Les frondes sont récoltées pendant l'été et peuvent être séchées pour une utilisation ultérieure. La scolopendre a été utilisée pour soulager la goutte, nettoyer les yeux, guérir les plaies, réduire les fièvres et se débarrasser des verrues. Certaines études cliniques suggèrent que la plante pourrait efficacement traiter les troubles digestifs. La scolopendre synthétise des protoflavonoides, substances qui pourraient profitablement aider à lutter contre les cancers.

Préparations

La décoction se prépare avec les feuilles. Elle nécessite 30 à 60 grammes de feuilles fraîches par litre d'eau. Il est également possible de remplacer l'eau par un bouillon rafraîchissant. Le patient prendra au quotidien 2 ou trois tasses de ce breuvage.

Le sirop de suc de feuilles se formule avec une tasse d'eau, 100 grammes de feuilles fraîches, ainsi que 60 à 100 grammes de sucre. L'ensemble des ingrédients est broyé au mixeur, puis le tout est filtré. Le mélange obtenu est ensuite cuit à feux doux jusqu'à ce qu'il s'épaississe. La posologie sera, dans ce cas, de 2 ou 3 cuillerées par jour.

Le suc de feuilles se prépare, lui, en faisant broyer des feuilles fraîches, puis en pressant la pâte obtenue. La posologie est de 1 ou 2 tasses au quotidien.

La plante est l'un des ingrédients du sirop de chicorée composé qu'on trouve dans les officines des phytothérapeutes.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.