Le sapin argenté un antibiotique, antiseptique et balsamique

Article publié , mis à jour , dans Plantes médicinales, Rhume, Ulcère de l’estomac.

Le sapin argenté, de son nom scientifique, Abies alba, est originaire des régions montagneuses de l'Europe. On le trouve dans les Pyrénées au nord de la Normandie, à l'est des Alpes et des Carpates, en Slovénie, en Croatie, en Bosnie-Herzégovine, en Serbie, au sud de l'Italie, en Bulgarie et au nord de la Grèce. On l'appelle également sapin blanc, sapin noir, sapin des Vosges, sapin de croix, sapin de l'aigle, sapin de Normandie, sapin pectiné ou sapin commun. Le sapin argenté appartient à la famille botanique des Pinacées. On le trouve à des altitudes comprises entre 300 et 1700 m.

Abies alba est un grand arbre à feuillage persistant, qui culmine habituellement entre 40 et 50 mètres. Ce conifère, qui constitue le plus grand arbre des forêts européennes, peut exceptionnellement atteindre une hauteur de 80 mètres. Le tronc, qui peut atteindre 2 mètres de diamètre, est revêtu d'une écorce gris argenté. Lisse durant le jeune âge, cette écorce devient crevassée au fur et à mesure que la plante prend de l'âge.

Le sapin argenté est reconnaissable à ses rameaux horizontaux de couleur beige grisâtre. Les bourgeons de la plante sont lisses et de forme ovoïde. Les feuilles en forme d'aiguilles plates et arrondies ont une longueur qui varie entre 15 et 30 mm. Les inflorescences, qui portent le nom de cônes, apparaissent entre avril et mai.

Ce sapin produit deux types de cônes, à savoir des cônes mâles et des cônes femelles. Les inflorescences mâles ont une forme globulaires et une couleur jaune. Ils sont produits en grappes. Les inflorescences femelles sont isolées et de couleur verte. A maturité, les cônes femelles donnent naissance à des graines ailées subtriangulaires.

Propriétés médicinales

Les bourgeons sont antibiotiques, antiseptiques et balsamiques. L'écorce est antiseptique et astringente. Elle peut être récoltée selon les besoins tout au long de l'année. Les feuilles sont expectorantes et sédatives. Elles sont récoltées au printemps et peuvent être séchées pour une utilisation ultérieure.

La résine est antiseptique, balsamique, diurétique, eupeptique, expectorante, vasoconstrictrice et vulnéraire. Les feuilles et la résine sont des ingrédients communs dans de nombreux remèdes contre le rhume et la toux. Les feuilles et/ou la résine sont utilisées en médecine populaire pour traiter la bronchite, la cystite, la leucorrhée, les ulcères et les coliques flatulentes. La résine est également utilisée pour le traitement des douleurs rhumatismales et des névralgies. L'huile de térébenthine, qui est obtenue par distillation de l'écorce, est également rubéfiante et peut être utilisée dans le traitement des névralgies.

Préparations

L'infusion de bourgeons pour usage intérieur peut se préparer avec du lait, du petit lait, du vin, de la bière ou de l'eau. Elle requiert 20 à 30 grammes de matière végétale par litre de boisson. La posologie sera de 2 ou 3 tasses au quotidien.

Le sirop de bougeons de sapin argenté nécessite 100 à 150 grammes de sucre, 250 ml d'eau et 25 grammes de bourgeons. Le patient en prendra au quotidien 2 ou 3 cuillerées.

Pour les usages extérieurs, on fera infuser 30 à 50 grammes de bourgeons dans un litre de vin ou d'eau. Le liquide obtenu pourra servir de à faire des gargarismes ou une lotion.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.