Les vertus du roseau aromatique

Article publié , mis à jour , dans Plantes médicinales.

Le roseau aromatique de son nom scientifique Acorus calamus, est une monocotylédone de la famille botanique des Acoracées. C'est une plante semi-aquatique qui aime pousser aux côtés de l'iris, de la quenouille et d'autres algues. On la rencontre aux abords des étangs, des lacs et des rivières. Le roseau aromatique est originaire de l'Inde, de l'Asie centrale, du sud de la Russie et de la Sibérie. Il pousse aussi en Chine et au Japon. Il a été introduit en Europe occidentale et en Amérique du Nord à des fins médicinales. Au nombre de ses dénominations vernaculaires, on compte schoenante, canne aromatique, acore vrai ou acore odorant.

Le roseau aromatique est une plante vivace, de 30 à 100 cm de hauteur qui a une apparence similaire à l'iris. Il se compose de touffes de feuilles basales qui s'élèvent à partir d'un rhizome.

Les feuilles sont vertes jaunâtres, avec une gaine rose à leurs bases. Elles ont une forme d'épée avec des bords lisses, qui peuvent être ondulés ou dentés.

Les solides tiges florales triangulaires s'élèvent des aisselles des feuilles extérieures. Celles-ci sont densément recouvertes de minuscules fleurs jaune verdâtre disposées en forme de losange.

Chaque fleur a six pétales et six étamines, qui sont enfermés dans un périanthe à six lobes. Les fleurs délicatement parfumées, donnent naissance à des baies remplies de mucus, qui tombent à l'eau quand elles sont mûres.

Propriétés médicinales de la plante

Le roseau aromatique a une très longue tradition d'utilisation médicinale dans de nombreuses cultures. En Ayurveda (France), il est très apprécié comme un rajeunissant pour le cerveau et le système nerveux. Il est aussi utilisé comme remède pour les troubles digestifs. Anodine, la racine aromatique est carminative, aphrodisiaque et stomachique. En plus de son caractère diaphorétique, emménagogue et fébrifuge, on la sait aussi expectorante, hallucinogène et hypotensive. Cette racine s'avère également sédative, stimulante, légèrement tonique et vermifuge.

Elle est utilisée en interne dans le traitement des troubles digestifs, de la bronchite et de la sinusite. A petites doses, elle réduit l'acidité de l'estomac tandis qu'à de plus grandes doses elle augmente les sécrétions de l'estomac. Elle est donc recommandée dans le traitement de l'anorexie mentale.

La plante est également utilisée à l'extérieur pour traiter les éruptions cutanées, les douleurs rhumatismales et les névralgies. C'est un remède populaire contre l'arthrite, le cancer, les convulsions, la diarrhée, la dyspepsie et l'épilepsie. L'infusion de racine peut cependant provoquer un avortement.

Préparations

L'infusion des racines du roseau aromatique se prépare en faisant infuser 15 à 40 grammes de racines fraîches dans un litre d'eau. Le patient en prendra deux ou trois tasses au quotidien.

Le macérât de racine se prépare, quant à lui, en faisant macérer 30 à 60 grammes de racines en poudre dans un litre de bon vin. Après filtration, le patient pourra boire une ou deux tasses de ce breuvage au quotidien.

Mâcher la racine du roseau aromatique soulage les maux de dents et peut aider à combattre l'addiction au tabac. Un remède homéopathique est fait à partir de ces racines, Il est utilisé dans le traitement de la flatulence, de la dyspepsie, de l'anorexie et des troubles de la bile.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.