La Pulicaire dysentérique, un excitant et stimulant

Article publié , mis à jour , dans Plantes médicinales, Astéracées.

L'aulnée dysentérique ou pulicaire dysentérique ou pulicaria dysenterica est une plante herbacée vivace qui est également appelée l'inule dysentérique, l'herbe dysentérique, la conysière, la conyse moyenne, l'herbe de Saint-Roch, l'aunée des prés. Elle appartient à la famille botanique des Astéracées (qui autrefois étaient appelées les Synanthérées). Elle croît dans les prairies marécageuses, aux bords des eaux, des rivières, des étangs, dans les endroits humides, les marais et les fossés. Elle fleurit au cours des mois d'août et de septembre.

La pulicaire dysentérique est dotée d'une longue racine, oblongue, épaisse et garnie de fibres capillaires ; l'intérieur de la racine est de couleur presque blanchâtre et brune à l'extérieur. D'une hauteur de 25 à 30 cm, la tige cylindrique est droite et velue. Les feuilles sont, assez grandes, longues, oblongues, lancéolées, d'un vert pâle en dessus, elles sont blanchâtres et un peu velues cotonneuses ou laineuses en dessous.

Les feuilles sont lâchement denticulées. Les fleurs jaunes sont pédonculées, celles de la circonférence sont rayonnantes et ligulées ; les capitules hémisphériques sont en corymbe au sommet des rameaux. Le fruit est un akène velu, long d'environ 1mm, avec une aigrette extérieure de poils roux.

Mucilagineuse et légèrement aromatique, la racine de La pulicaire dysentérique est marquée par une saveur âcre. La plante est caractérisée par une forte odeur. Les parties utilisées sont les sommités fleuries, les feuilles et les racines. C'est au cours des mois d'août et de septembre que les feuilles et les fleurs sont récoltées. Pour les racines, il faudra attendra, lorsqu'elles sont grosses au cours la deuxième ou la troisième année, avant de les récolter.

Propriétés

La pulicaire dysentérique agit comme un excitant et un stimulant. Cette plante tonique fortifie et renforce les fonctions organiques. La plante possède, également, des propriétés diurétiques qui stimulent la fonction rénale et accroissent le volume des urines. Elle se distingue par des vertus astringentes, particulièrement, efficaces pour resserrer les tissus. Avec ses vertus antiseptiques, elle empêche le développement ou la prolifération des bactéries.

La pulicaire dysentérique est utilisée pour le traitement des inflammations de l'estomac et des inflammations de l'intestin. Les inflammations qui surviennent au niveau du foie et des voies urinaires peuvent être traitées avec cette plante. On l'emploie en présence des fièvres inflammatoires et des pathologies infectieuses telles que les fièvres typhoïdes. Par ailleurs, La pulicaire dysentérique permet de combattre la diarrhée. Aussi, elle est utile en présence d'une incontinence urinaire, d'un relâchement de la matrice et des gencives. Elle est administrée contre les hémorragies.

Préparations

Pour un usage interne, en infusion, les feuilles et les fleurs sont utilisées dans une proportion de 20 à 40 grammes pour un litre d'eau, à raison de 3 tasses par jour. On administre, en décoction, les racines en utilisant 25 à 40 grammes pour un litre d'eau et en prenant 2 à 3 tasses par jour.

Pour un usage externe, en décoction, 40 à 60 grammes des racines ou des feuilles et des fleurs sont préconisés pour réaliser une lotion en vue de l'appliquer sur la peau ou en vue de l'utiliser sous forme de gargarisme.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.