Traiter les troubles digestifs par les plantes

Article publié , mis à jour , dans Pathologies.

Les troubles digestifs sont de 2 catĂ©gories. On trouve d'un cĂŽtĂ© les troubles digestifs de l'estomac - appelĂ©s aussi dyspepsie - engendrant des pertes d'appĂ©tit, des brĂ»lures gastriques, des nausĂ©es, des Ă©ructations ou des ballonnements, et des troubles digestifs de l'intestin se manifestant le plus souvent par l'Ă©mission de gaz intestinaux. Les troubles digestifs peuvent ĂȘtre traitĂ©s par un grand nombre de plantes et celles-ci agissent selon la nature des troubles. Par exemple le thym et la sauge officinale permettent de rĂ©duire les ballonnements et les flatulences alors que les fleurs de bouillon-blanc ont le pouvoir d'apaiser les maux de ventre du genre irritatif comme les colites. Pour avoir une approche globale des vĂ©gĂ©taux capables de lutter contre les plantes, on peut les repartir en fonction de leur composition et de leurs effets.

Plantes contenant des substances amĂšres

L'absorption de plantes contenant des substances amÚres permet de soulager les digestions difficiles. Ces végétaux stimulent en effet l'activité de l'estomac et occasionnent la sécrétion de sucs acides permettant de digérer plus facilement les aliments. On peut citer en exemple de ces plantes, l'absinthe, la gentiane jaune, la petite centaurée et l'harpagophyton. Plusieurs boissons dites apéritives sont élaborées à partir de ces plantes.

Plantes agissant sur le foie et les vésicules biliaires

La production de bile par le foie et sa sécrétion dans l'intestin est un phénomÚne dont le bon déroulement est utile dans les cas de digestions difficiles. Les personnes qui sont couramment sujettes à ce genre de troubles doivent chercher à consommer réguliÚrement les plantes qui stimulent cette production. L'absinthe, l'orthosiphon, le boldo, le pissenlit, le romarin, le chardon-marie, l'harpagophyton et le curcuma en sont des exemples.

Les plantes Ă  effets cholagogues et cholĂ©rĂ©tiques, comme la fumeterre et l'artichaut, peuvent Ă©galement ĂȘtre prises. Pour assurer particuliĂšrement une protection efficace du foie, le chardon-marie et le boldo sont Ă  choisir principalement.

Plantes Ă  effets antispasmodiques

Les troubles digestifs, surtout les digestions difficiles, peuvent ĂȘtre traitĂ©s par l'usage de plantes Ă  effets antispasmodiques. Lorsqu'on dĂ©sire opĂ©rer par exemple une action calmante sur les spasmes douloureux de l'estomac et de l'intestin, l'usage de la mĂ©lisse est recommandĂ©. Il existe aussi des plantes aux propriĂ©tĂ©s sĂ©datives qui sont trĂšs importantes dans le soulagement des digestions difficiles. C'est le cas du coquelicot, de l'aubĂ©pine, de la valĂ©riane, de la passiflore et du houblon.

Certaines douleurs digestives sont sans gravitĂ© et peuvent ĂȘtre traitĂ©es rapidement avec la racine de guimauve et des fleurs de mĂ©lilot. La menthe poivrĂ©e possĂšde des propriĂ©tĂ©s antispasmodiques qui ont Ă©tĂ© mises en Ă©vidence Ă  travers une Ă©tude clinique. Ainsi, une personne souffrant de nausĂ©es, de ballonnements ou d'inflammations de l'intestin peut ĂȘtre soulagĂ©e par cette plante. Les maux de ventre et plusieurs autres troubles digestifs peuvent ĂȘtre combattus en utilisant le fenouil, l'aneth, le cumin et l'anis vert qui ont Ă©galement des effets antispasmodiques.

Poser une question

Vous n'ĂȘtes pas connectĂ©. Vous pouvez quand mĂȘme poster une question, elle vous sera attribuĂ©e si vous dĂ©cidez de vous connecter ultĂ©rieurement.