Traiter le rhumatisme par les plantes

Article publié , mis à jour , dans Pathologies.

Le rhumatisme est un ensemble de pathologies se caractérisant par des douleurs et raideurs survenant au niveau des articulations. Ces affections peuvent être traitées par la phytothérapie. Plusieurs plantes ont des effets anti-inflammatoires et antalgiques utiles au soulagement des cas de rhumatisme. En voici quelques unes.

L'harpagophytum

Cette plante de la famille des Pedaliaceae, appelée aussi « griffe du diable », est longtemps utilisée pour combattre les maladies. Elle possède des vertus anti-inflammatoires et antalgiques et agit sur l'inflammation des articulations ainsi que sur les douleurs associées. C'est donc une espèce à considérer dans le traitement des rhumatismes. Des études cliniques menées pendant plusieurs mois sur des personnes souffrant d'arthrose, il a été prouvé que l'harpagophytum peut améliorer la souplesse articulaire de même que la mobilité.

La prêle

Depuis l'antiquité, la prêle est utilisée à des fins thérapeutiques. Très riche en silice, elle soulage efficacement les personnes souffrant d'arthrite, d'arthrose et plusieurs autres maladies rhumatismales. La prèle a le pouvoir de stimuler la synthèse du collagène présent dans les tissus osseux et conjonctifs et participe ainsi à la reconstitution des cartilages. La plante améliore en outre la mobilité des articulations.

Le cassis

Fruit du cassissier, le cassis a de l'importance dans le domaine de la phytothérapie et surtout dans le traitement des rhumatismes. On y trouve des flavonoïdes, les vitamines C et P et plusieurs substances aux propriétés bactéricides. Le cassis assure un traitement de fond des affections rhumatismales chroniques d'intensité moyenne, surtout celles survenant au niveau du dos et des genoux.

Le bambou tabashir

Le bambou est une plante originaire de la Chine. Il existe près de 1 200 espèces dont l'une d'elles est le bambou tabashir. Cette espèce est connue comme un véritable réservoir de silice. Ses cendres en contiendraient jusqu'à 90%. La bonne teneur du bambou tabashir en silice permet d'améliorer la résistance des tissus conjonctifs. Ainsi, l'action que la plante exerce dans les cas de rhumatismes chroniques et aigus est positive. Il est possible de l'alterner à la prêle pour effectuer une réminéralisation dans les cas de lésions osseuses de tendinites et bien d'autres maladies des articulations.

Le piment rouge

Le piment rouge a un bon effet analgésique du fait de sa teneur en capsaïcine, un irritant naturel de la famille des vanilloïdes responsable de la chaleur piquante provenant du piment. La capsaïcine parvient à désensibiliser les terminaisons nerveuses et produit ainsi, à certaines doses, une action anti-inflammatoire et analgésique pouvant être mise à profit pour soulager les personnes sujettes aux épisodes rhumatismaux.

Comment traiter le rhumatisme avec des plantes ?

Toutes ces plantes indiquées contre le rhumatisme peuvent être utilisées de diverses manières. Les décoctions, crèmes, tisanes, gélules et huiles essentielles en massage constituent une variété de formes sous lesquelles les plantes s'emploient pour soulager le rhumatisme. Par exemple avec la prêle, on peut élaborer une décoction en prenant 40 g de la plante pour 75 cl d'eau. Après ébullition pendant 20 minutes, on ajoute la décoction à l'eau de bain pour traiter plusieurs formes de rhumatisme.

On peut aussi infuser 100 g de piment de Cayenne dans 50 cl d'huile végétale. Le tout doit être porté à ébullition pendant 5 minutes. On refroidit après la préparation avant d'y tremper un linge qui sera appliqué sur les parties où se ressentent les douleurs. Il existe aussi des pommades faits avec de la capsaïcine pour le traitement particulier de l'arthrose du genou.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.