Traiter les jambes lourdes par les plantes

Article publié , mis à jour , dans Pathologies.

Le syndrome des jambes lourdes, ou insuffisance veineuse, se présente comme un dysfonctionnement des valvules, empêchant ainsi le sang de redescendre normalement dans les jambes. C'est une affection propre à la France car elle n'apparait pas ailleurs. Lorsque la maladie se signale, des varices et de petites dilatations veineuses, ou varicosités, apparaissent. On note aussi un gonflement des chevilles, des fourmillements, des engourdissements ainsi que des lourdeurs comme symptômes des jambes lourdes. La maladie peut être handicapante pour ceux qui en souffrent, c'est pourquoi il apparait nécessaire de la traiter rapidement. Et il est possible de le faire par les plantes.

Plantes recommandées

Plusieurs plantes ont des propriétés veinotoniques qui leur permettent de stimuler les muscles de la paroi des vaisseaux, de manière à augmenter le tonus veineux. Elles sont ainsi indiquées dans le traitement des jambes lourdes. En voici quelques unes.

Le fragon épineux

Egalement appelé « petit houx », le fragon épineux parvient à combattre la sensation de jambes lourdes. La plante assure cette action thérapeutique grâce aux nombreuses substances de la famille des flavonoïdes qu'elle renferme. Il s'agit de la ruscogénine, la ruscine, la néoruscogénine et la ruscoside. Des études menées sur les cultures de cellules ou sur des animaux ont mis en évidence les propriétés du fragon épineux liées au tonus et à l'élasticité des veines. En outre après des analyses scientifiques, le pouvoir de la plante dans la réduction des manifestations du phénomène des jambes lourdes a été prouvé.

Le marron d'Inde

L'écorce et les graines du marron d'Inde sont utilisées dans le traitement de tout problème lié à la circulation veineuse comme les varices. Elles contiennent en effet des substances, comme l'æscine et l'æsculoside, qui protègent et stimulent la paroi des veines et des petits vaisseaux sanguins. Les remèdes à base de marron d'Inde parviennent à réduire les œdèmes et les inflammations. Il est toutefois bon de signaler que la plante est réservée aux adultes et que les femmes enceintes et les personnes malades de l'insuffisance rénale ne doivent pas l'utiliser.

Les feuilles de vigne rouge

On trouve dans les extraits de feuilles de vigne rouge des flavonoïdes comme les polyphénols, ainsi qu'un grand nombre d'anthocyanosides, des substances qui ont des effets vasculoprotecteurs proches de la vitamine P. Des essais cliniques ont permis de n'avoir aucun doute sur l'efficacité des feuilles de vigne rouge, et à une certaine mesure de ses pépins, dans le soulagement des jambes lourdes.

Le cassis

Des anthocyanosides et des flavonoïdes sont contenus dans les feuilles et les baies de cassis, une composition qui fait à priori de ce végétal un moyen de lutte contre l'insuffisance veineuse. Toutefois, certaines données scientifiques sèment le doute sur l'efficacité de cette plante dans le traitement de la pathologie.

L'hamamélis

Cette espèce est recommandée particulièrement en cas de fragilité des petits vaisseaux et de couperose. Dans les feuilles et l'écorce de l'hamamélis, on trouve une grande quantité de tanins et de flavonoïdes. Des études ont mis tout le monde d'accord sur les propriétés vasculoprotectrices de la plante, propriétés très importantes dans le soulagement des jambes lourdes. Traditionnellement, l'hamamélis est indiqué particulièrement contre les varices.

Élaborations thérapeutiques

Les remèdes contre les jambes lourdes fabriqués avec les plantes se présentes généralement en crèmes ou gels de massage pour une action locale. On les applique la plupart du temps 2 à 3 fois dans la journée. Il est possible de faire un traitement de fond en utilisant des produits par voie orale comme les tisanes, les gélules et les extraits fluides.

Précautions d'emploi

Les personnes qui suivent des traitements anticoagulants et celles qui auront à subir une intervention chirurgicale doivent prendre les produits à base de plantes contre les jambes lourdes que sur avis médical. En effet, la tendance de ces produits à fluidifier le sang peut aboutir à des complications dans ces cas. Les femmes ayant des antécédents personnels ou familiaux de cancer du sein ou de l'utérus ne doivent consommer de remède à base de feuilles de vigne rouge car elles contiennent du resvératrol dont l'activité est proche des hormones de la famille des œstrogènes.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.