Traiter les infections urinaires par les plantes

Article publié , mis à jour , dans Pathologies.

Les infections urinaires se conçoivent comme la colonisation des urines par les bactéries. Elles se traduisent par des signes infectieux urinaires et sont très courantes chez les jeunes enfants, les nourrissons et les femmes enceintes. Des douleurs et brûlures sont ressenties lorsque la pathologie se signale. Pour traiter les infections urinaires, on peut opter pour les remèdes naturels faits exclusivement avec les plantes.

Plantes recommandées

Il importe de bien traiter les infections urinaires car elles ont tendance, très souvent, à refaire surface. L'usage des plantes peut permettre de mettre fin à ce processus de récidives. Voici quelques exemples de plantes indiquées contre les infections urinaires.

La canneberge

Originaire de l'Amérique du nord, la canneberge est un arbrisseau qu'on reconnait très vite par ses baies rouges. Celles-ci ont des vertus antibactériennes et peuvent permettre de traiter les infestions urinaires, surtout les cystites. La canneberge acidifie les urines et empêche ainsi le développement des bactéries. Lors d'un traitement à la canneberge contre les infections urinaires, il faut veiller à prendre entre 250 à 500 ml de la plante par jour.

L'échinacée

L'échinacée est une plante originaire de l'Amérique du nord, connue pour ses nombreuses vertus thérapeutiques. En plus de permettre de traiter plusieurs maladies comme la grippe, la plante parvient à rétablir les personnes souffrant d'infections urinaires. En effet, l'échinacée possède d'importantes propriétés immunostimulantes assurant à l'organisme une protection contre les bactéries en cause dans la survenue des infections urinaires.

La busserole

C'est un sous-arbrisseau qui a des airs de canneberge. La différence entre ces deux plantes est le fait qu'en ce qui concerne la busserole, c'est plutôt les feuilles qui sont utilisées à des fins thérapeutiques. On trouve dans celles-ci de l'arbutine qui, après transformation dans l'organisme, agit comme antiseptique et permet ainsi de traiter les infections urinaires.

L'ortie

L'ortie renferme des propriétés diurétiques et anti-infectieuses exploitées dans le traitement des infections urinaires. En effet, les fleurs et les feuilles de la plante ont la possibilité d'irriguer correctement les voies urinaires en cas d'infection.

L'origan

La marjolaine sauvage, mieux connue sous le nom d'origan, est une plante possédant de multiples vertus médicinales. On s'en sert pour élaborer une huile essentielle qui se présente comme un puissant antibactérien. Elle permet de prévenir les récidives d'infections urinaires.

Élaborations thérapeutiques

Le jus de canneberge peut être consommé simplement dans le but de traiter les infections urinaires. Il faut cependant éviter les cocktails de fruits et opter pour du jus pur de canneberge. Des compléments alimentaires d'échinacée sont proposés pour le traitement des infections urinaires. La plante est aussi utilisable en infusion dans de l'eau bouillante et il est recommandé de prendre 1 à 6 tasses par jour. Pour se soigner avec l'huile essentielle d'origan, il faut en prendre 2 gouttes mises sur un morceau de sucre ou dans une cuillerée de miel, 2 fois par jour. Cette dose doit être respectée et ne peut être dépassée sans l'avis d'un médecin.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.