Traiter les ballonnements intestinaux par les plantes

Article publié , mis à jour , dans Pathologies, Constipation, Troubles digestifs.

Les ballonnements intestinaux font ressentir une sensation de gonflement de l'abdomen et provoque la nécessité d'émettre des gaz. Ce sont généralement des manifestations bénignes et transitoires mais qui peuvent représenter une gêne lorsqu'elles surviennent trop fréquemment. Aussi, il arrive qu'elles cachent des pathologies sévères si, en plus, elles sont accompagnées de diarrhées, de vomissements, de crachats sanguins, de constipations ou encore de douleurs abdominales. C'est pourquoi, il est nécessaire de vite les traiter et cela peut se faire par les plantes.

Plantes recommandées

Les propriétés de plusieurs plantes peuvent permettre de prévenir et traiter les ballonnements intestinaux. En voici des exemples de ces espèces végétales :

L'artichaut

L'effet diurétique de l'artichaut permet de traiter les ballonnements intestinaux. Cette plante a aussi le pouvoir de protéger les cellules du foie et de diminuer le taux sanguin du « mauvais cholestérol ». L'usage traditionnel de l'artichaut dans le traitement symptomatique des ballonnements intestinaux est reconnu par l'Agence européenne des médicaments (EMA).

L'anis vert

Plante herbacée de la famille des Apiacées, l'anis vert est recommandé dans le traitement des ballonnements intestinaux. L'espèce a en effet des propriétés stimulantes et carminatives qui lui permettent, en outre, de gérer les digestions difficiles. L'anis vert est particulièrement conseillé lorsque le sujet ressent fréquemment une sensation de ventre ballonné après les repas.

Le pissenlit

Cette plante exerce une action diurétique et est, de ce fait, utilisée pour soulager les troubles digestifs mineurs comme les ballonnements intestinaux et la constipation. L'OMS, l'Agence européenne du médicament et l'ESCOP ont reconnu l'usage traditionnel du pissenlit contre les ballonnements intestinaux.

La gentiane

En général, la gentiane permet de stimuler l'appétit, de traiter les maux d'estomac et de soulager les digestions difficiles. La plante accélère aussi l'évacuation gastrique en stimulant la sécrétion salivaire et gastrique.

La mélisse

Caractérisée par son odeur de citronnelle, la mélisse aide à soulager les ballonnements, les spasmes gastro-intestinaux, les flatulences et les éructations. On s'en sert par ailleurs pour traiter l'agitation nerveuse et les troubles du sommeil.

La sauge

Les ballonnements intestinaux, les brûlures d'estomac et les troubles digestifs légers peuvent être traités efficacement par la sauge. Les feuilles et les sommités fleuries de la plante sont utilisées dans cette démarche thérapeutique. L'usage traditionnel de la sauge contre les ballonnements intestinaux est reconnu par l'Agence européenne du médicament.

Élaborations thérapeutiques

Toutes ces plantes citées contre les ballonnements intestinaux peuvent être prises en tisane. Avec l'anis, il est possible de préparer une décoction en utilisant 3 étoiles d'anis par tasse. Il faut laisser bouillir pendant 10 minutes et boire le remède après chaque repas. Pour les patients qui souffrent de ballonnements intestinaux liés au stress, il est conseillé d'associer l'anis à l'aubépine et à la valériane pour l'élaboration d'une tisane. Il existe aussi des prescriptions de la plante en comprimés ou en gélules.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.