Se soigner avec le Bouillon-blanc, Molène ou Verbascum thapsus

Article publié , mis à jour , dans Plantes médicinales, Scrofulariacées, Rhume, Ulcère de l’estomac, Diarrhée.

Plante de la famille des scrofulariacées, le bouillon-blanc ou Verbascum thapsus est une plante vivace, parfois appelée la molène, l'herbe de Saint-Fiacre, le cierge de Notre-Dame, le bouillon ailé, la fleur de grand chandelier, l'oreille de Saint-Cloud ou encore la queue de loup. Le bouillon-blanc se rencontre communément dans les endroits pierreux, sur le bord des chemins, les talus rocailleux, les coteaux secs, dans les décombres, les ruines et les hauteurs jusqu'à 1 500 mètres d'altitude. La floraison intervient entre les mois de juin et de septembre.

De couleur blanchâtre, la racine est pivotante et fibreuse. EffilĂ©e et cylindre, la tige droite de 1 Ă  2 mètres de haut, est très cotonneuse. D'un vert blanchâtre, les feuilles sont recouvertes d'un duvet blanc et laineux ; elles sont très grandes, ovales et crĂ©nelĂ©es. Les fleurs sont compactes et de couleur jaune pâle ; elles sont disposĂ©es en Ă©pi terminal.

Les feuilles sont récoltées avant la floraison et les fleurs lorsqu'elles s'épanouissent complètement. Ces fleurs ont une saveur douce et une odeur qui évoque celle du miel. Les feuilles sont caractérisées par une odeur agréable. Les parties utilisées sont les fleurs, les feuilles et la racine. Les feuilles et la racine s'utilisent plutôt fraîches. Le séchage des fleurs, particulièrement délicat, doit intervenir le plus promptement possible afin d'éviter le brunissement de celles-ci.

Propriétés

Le bouillon-blanc adoucit les tissus irrités grâce à ses vertus adoucissantes. Il possède des propriétés analgésiques qui atténuent ou suppriment la douleur. La plante est un excellent anti-inflammatoire qui se distingue par des activités émollientes qui permettent de prévenir, d'adoucir et d'éliminer les inflammations. Elle est caractérisée par des actions diurétiques (favorisant une augmentation de la sécrétion urinaire), sudorifiques (qui augmentent la sécrétion de sueur), et anti-bactériennes (éliment les bactéries ou empêchent leur prolifération).

La plante décontracte, également, certains muscles douloureux par le biais de ses propriétés antispasmodiques. Le bouillon est une plante médicale expectorante qui favorise l'expulsion des sécrétions bronchiques et pharyngées. Son action pectorale adoucit les voies respiratoires. C'est un excellent cicatrisant et un antitussif (qui permet de lutter contre la toux sèches et d'irritation).

Le bouillon-blanc est utilisé dans le traitement des catarrhes chroniques et aigus, des bronchites, de l'asthme, des inflammations de la gorge, des trachéites, des pharyngites et des laryngites. Il calme la toux, la douleur des hémorroïdes, les maux de ventre, les douleurs d'articulation et les inflammations cutanées. Il apaise les démangeaisons et réduit les spasmes et les entérites. La plante est bien indiquée en présence d'une extinction de la voix, d'une rétention d'urine, de la fièvre typhoïde, du rhume, de la diarrhée. Elle est, également, efficace contre les coliques et les cystites.

Préparations

Pour un usage interne, en infusion, l'on a recours à 2 grammes de fleurs séchées pour une tasse d'eau bouillante qu'on laissera infuser pendant une quinzaine de minutes, à raison trois ou quatre tasses par jour.

Pour un usage externe, en décoction, on prendra 2 poignées de feuilles et de fleurs pour un litre d'eau qu'on fera bouillir durant 10 minutes en vue de l'appliquer sous forme de lotions sur les ulcères ou sous forme de lavement contre la diarrhée. Pour une utilisation sous forme de cataplasme, on peut faire bouillir les feuilles séchées dans du lait, pendant 5 minutes.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.