Belle-de-nuit ou merveille du PĂ©rou

Article publié , mis à jour , dans Plantes médicinales, Constipation, Diarrhée.

La belle-de-nuit ou la merveille du Pérou est une plante herbacée vivace de la famille botanique des Nyctaginacées. Cette plante scientifiquement dénommée Mirabilis jalapa a divers noms vernaculaires parmi lesquels figurent « Faux-jalap », « jalap d'Europe », « herbe triste », « nyctage du Pérou », « nyctage des jardins » et « quatre heures ». La plante est cultivée dans les jardins, les sols bien drainés ou croît autour des zones d'habitation, dans les massifs et les plates-bandes. Elle fleurit du mois de juin au mois d'octobre.

La racine de la belle-de-nuit est grosse, allongée et pivotante, d'un brun noirâtre en dehors, elle est blanche à l'intérieur. Charnue et pleine, la tige est rougeâtre ou verte. Longues de 5 à 12 cm pour une largeur de 3 à 8 cm, les feuilles sont ovales avec un pétiole d'environ 4 cm. En forme de trompette, les fleurs de 3 à 5 cm sont de couleur jaune, rose, blanche, rouge avec parfois une combinaison de couleurs (fleur bicolore); elles peuvent être de couleurs différentes sur la même plante. Elle s'ouvre au crépuscule et se fane lendemain matin, puis la plante continue de produire de nouvelles fleurs. Les fruits, de 6 à 8 mm de long, sont durs, de couleur noire et de forme ovale.

La racine, récoltée en automne, se distingue par une légère odeur nauséabonde, avec une saveur âcre. Elle est la partie de la plante qui est la plus utilisée. Le soir, la fleur exhale une odeur suave ; durant la période chaude de la journée, le parfum de celle-ci est plus intense.

Propriétés

La belle-de-nuit est caractérisée par des propriétés purgatives (favorisant l'évacuation des selles) et vermifuges (éliminant les vers intestinaux). Elle possède une activité antibactérienne (favorise la destruction des bactéries) et antimycosique (aide à combattre les mycoses). La plante est utilisée comme un anti-fébrifuge (contre la fièvre) avec des vertus diurétiques qui accroissent la production et l'élimination de l'urine. Elle est de nature antispasmodique (décontracte les muscles douloureux) et vulnéraire (facilite la cicatrisation des plaies).

Elle est utilisée dans le traitement de l'herpès, des mycoses cutanées, des furoncles et de la constipation. La plante permet de traiter les parasites intestinaux, les leucorrhées, les œdèmes, les diarrhées, les coliques abdominales, la syphilis et les infections du foie. Elle est préconisée, en présence, des abcès, des plaies superficielles, des dysenteries, de l'hydropisie, des oreillons, de l'hépatite, de la grippe, des affections dermatologiques, notamment la lèpre, la gale, l'eczéma.

Préparations

Pour un usage interne, en décoction, l'on a recours à la racine concassée de la belle-de-nuit, en prenant 5 à 10 grammes pour 250 ml de bouillon de veau, à raison d'une ou deux tasses le matin. On administre également la racine séchée et réduite en poudre (2 à 4 grammes) et mélangée dans un verre d'eau.

Pour une application externe, les feuilles pillées sont utilisées sous forme de cataplasme contre les furoncles, l'urticaire ou en vue de l'appliquer sur les parties de la peau à traiter. Cette application doit être renouvelée fréquemment. On peut également utiliser une lotion obtenue à partir des feuilles fraîches dans une proportion de 30 grammes pour un litre d'eau et l'appliquer sur les lésions, les mycoses.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.