Le Millepertuis officinal

Article publié , mis à jour , dans Plantes médicinales, Clusiacées, Dépression et anxiété, Varicelle, Troubles digestifs.

Le millepertuis officinal ou millepertuis perforé est une espèce végétale herbacée appartenant à la famille des Clusiacées. Le terme « millepertuis perforé » vient de la présence de poches sécrétrices transparentes au niveau du limbe des feuilles allongées, donnant l'impression de présenter plusieurs perforations. La plante est utilisée en médecine pour ses vertus antidépressives. Elle est présente dans toute l'Europe, en Amérique du nord, en Afrique du nord et en Asie, et est importée dans les pays de l'Europe de l'est et du sud-est tel un remède. Le millepertuis officinal est aussi appelé « herbe de la Saint-Jean ».

Constituants chimiques

La plante renferme un nombre important de composés actifs. Plusieurs molécules actives ont en effet été identifiées dont l'hypéricine et plusieurs autres de ses analogues typiques du genre Hypericum. Il faut toutefois savoir que ces composés sont d'un rouge intense et ont ainsi des propriétés phototoxiques. La médecine moderne a heureusement trouvé le moyen d'éliminer cette phototoxicité pour l'élaboration des médicaments. Des dérivés phloroglucinol, des flavonoïdes, des xanthophylles, des procyanidines, et des caroténoïdes sont d'autres constituants chimiques présents dans le millepertuis officinal. Ces éléments sont obtenus dans les sommités fleuries de la plante cueillies à l'entame de la floraison.

Indications thérapeutiques

Le millepertuis officinal est indiqué dans la lutte contre les affections cutanées. On lui reconnait en effet des propriétés adoucissantes pour la peau. Les fleurs du millepertuis ont des vertus apaisantes et sont ainsi utilisées pour la préparation d'une huile rouge qu'on applique sur la peau. Il faut cependant éviter les expositions solaires car cette huile peut provoquer des réactions de photosensibilisation.

Le millepertuis officinal intervient dans la lutte contre la dépression et est plus connu pour cette possibilité. On compare son efficacité aux ISRS (inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine), des antidépresseurs conventionnels indiqués dans la dépression majeure.

La tolérabilité du millepertuis officinal est toutefois supérieure à celle des ISRS et serait même similaire à celle d'un placebo. Il faut noter que les effets antidépresseurs du millepertuis officinal sont le fait de l'hyperforine, une molécule présente dans les fleurs de la plante. Les troubles déficitaires de l'attention de l'enfant peuvent être traités avec le millepertuis officinal, même si cette indication connait des contestations aux Etats-Unis où la plante est recommandée dans ce sens.

Posologie

La plante est disponible sous diverse formes. Elle peut en effet être prise en infusion, à raison de 2 à 4 g de fleurs séchées, 3 fois par jour. On la consomme aussi en huile et la prise journalière est d'une cuillerée à café 3 fois par jour. Les gélules du millepertuis sont dosées de 125 à 1000 g. Il est conseillé aux patients de prendre 300 mg 3 fois par jour en début de prise. La durée minimum de traitement est de 6 semaines. Les effets du médicament se manifestent après 3 à 4 semaines de cure.

Contre-indication et effets secondaires

La plante est contre-indiquée lorsque le patient suit des traitements avec des anticoagulants oraux, des antirétroviraux inhibiteurs de protéases, des anticonvulsivants ou encore des anticancéreux. Elle peut également réduire l'efficacité de nombreux médicaments car étant un inducteur du cytochrome p450, un système enzymatique intervenant dans le métabolisme de ces remèdes. Il faut savoir que le millepertuis officinal peut entrainer chez certaines personnes une exacerbation des émotions.

On note aussi qu'elle engendre quelquefois des problèmes cardiaques comme les palpitations et les arythmies. C'est pourquoi, il est conseillé de faire très attention en cas d'utilisation parallèle de neuroleptiques ou d'autres antidépresseurs. Des légers troubles digestifs, des sensations de fatigue et des allergies cutanées se signalent également en effets indésirables.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.