L'anthyllide, dépurative, diurétique, laxative, béchique, cicatrisante

Article publié , mis à jour , dans Plantes médicinales, Legumineuses.

L'anthyllide est une plante herbacée ; son cycle végétatif est annuel ou vivace. Il est, communément, désigné sous diverses appellations vernaculaires dont trèfle jaune, thé des Alpes, trèfle des sables, triolet jaune, griffe de chat, fleur à miel ou encore crête de coq. La plante appartient à la famille botanique des Fabacées, avec pour nom scientifique, Anthyllis vulneraria. L'anthyllide croît en montagne jusqu'à 3000 mètres d'altitude, dans les coteaux secs, les prairies, les rocailles, sur les sols calcaires peu profonds, sur les falaises. Elle fleurit du mois de mai au mois d'août (du printemps au début de l'automne).

La racine de l'anthyllide est assez profonde et relativement droite et fuselée, cette plante de 15 à 40 cm de haut, est caractérisée par une racine principale d'où émergent des racines latérales secondaires. Les tiges souvent rampantes, peuvent être aussi ascendantes, elles sont pleines et pubescentes. Les feuilles sont alternes, avec 3 à 5 folioles dotées d'un limbe mince, d'un bord lisse et d'un sommet arrondi, la face supérieure est glabre et la face inférieure est pubescente. Groupées en une tête assez dense, les fleurs jaunes ou blanches, parfois tachetées de rouge, sont pourvues de pédoncule, le calice est pubescent avec 5 dents, la corolle est formée de 5 pétales. Le fruit, recouvert par le calice, est une gousse très petite.

Toutes les parties de l'anthyllide, à l'état frais, sont utilisées et récoltées lors de la floraison. Les fleurs dégagent un parfum très agréable.

Propriétés

L'anthyllide est une plante vulnéraire qui favorise la guérison et la cicatrisation des plaies. Il déploie, également, des propriétés dépuratives sanguins (purifient le sang) ; diurétiques (qui accroissent la sécrétion de l'urine); béchiques (qui calment la toux) laxatives (qui facilitent l'évacuation des selles) et sédatives (qui calment l'anxiété et la tension nerveuse). Aussi, cette plante agit comme un anti-inflammatoire (qui combat les inflammations) et un stimulant de l'organisme et de l'activité nerveuse.

L'anthyllide est utilisé pour soigner les brûlures superficielles, les bosses, les contusions, les foulures, les engelures, les coupures, les blessures mineures et pour cicatriser les plaies récentes (difficiles à cicatriser). Il permet de soulager les éruptions cutanées, les affections de la peau (eczéma), les affections nerveuses ou les infections bactériennes d'un follicule pileux telles que la furonculose. La plante est, également, efficace contre la constipation, la toux persistante, l'amygdalite, la gingivite, les inflammations de la cavité buccale, les inflammations de l'estomac, les inflammations cutanées, les problèmes de la circulation sanguine. Elle combat les troubles digestifs.

Préparations

En usage interne, en infusion, on utilise entre 25 à 50 grammes de feuilles et de fleurs par litre d'eau, dont on prendra 3 tasses par jour.

En usage externe, en décoction, 40 à 50 g de plante séchée sont utilisés pour un litre d'eau. Cette décoction est utilisée en lotion ou en compresse pour soigner les contusions, les plaies, les engelures et les inflammations de la peau.

Par ailleurs, l'anthyllide sert en cataplasme pour soigner les coups et blessures. Pour ce faire, la plante entière fraîche est broyée avant de l'appliquer sur la peau, notamment, sur les lésions les irritations cutanées, les luxations.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.