L'Ancolie contre les insomnies et la nervosité

Article publié , mis à jour , dans Plantes médicinales, Insomnie.

L'ancolie est une plante vivace, bien connue sous diverses appellations : l'aiglantine, la colombine, la cornette, le manteau royal, la galantine ou encore les gants de Notre Dame. Avec pour nom scientifique, Aquilegia vulgaris, elle appartient à la famille botanique des renonculacées. Elle pousse sur les terrains calcaires, aux bords des bois, sur le bord des chemins, dans les prairies et sur les sols volcaniques et argilo-siliceux. La période de floraison s'étend du mois de mai au mois de juillet.

La racine de l'ancolie est pivotante, fibreuse et blanchâtre. Sa tige droite peut atteindre 80 cm de haut, elle est rameuse vers le haut, feuillée et velue. Les feuilles disposées sur la tige principale de l'ancolie, sont duveteuses, de couleur verte et de forme ovale. Groupées sur le long d'une tige, les fleurs longuement pédonculées, avec un calice à 5 sépales ovales, une corolle à 5 pétales et des éperons très crochus, sont généralement bleues. Parfois, elles peuvent être roses, pourpres, violettes ou blanches, selon les espèces. Les fruits contiennent de nombreuses graines ovales.

D'une extrême âcreté, la plante dégage une odeur forte et tenace, peu agréable. La saveur de la tige est amère. Le contact de la peau avec la sève des feuilles, provoque des brûlures. Pour ce faire, seule la racine est utilisée sans risque en usage externe. L'humidité fait perdre une partie des propriétés médicinales de l'ancolie.

Propriétés

L'ancolie est une plante astringente (qui resserre et affermit les tissus), antiseptique (qui élimine ou prévient la croissance des bactéries), sudorifique (qui accroît la sécrétion de sueur) et calmante (qui apaise les effets de la maladie ou réduit l'anxiété). La plante est de nature béchique (calme la toux), apéritive (stimule l'appétit), diurétique (accroît la sécrétion urinaire) et antiscorbutique (qui permet de combattre le scorbut).

L'ancolie est grandement bénéfique en présence des insomnies, des tremblements nerveux, de la teigne, de la gale, de l'acné légère ainsi que les irritations et les rougeurs. Aussi, cette plante est préconisée en présence des affections de la bouche, des crises de la dyspnée, des irritations au niveau de l'intestin qui provoquent la diarrhée. Elle permet de réduire les saignements après l'accouchement, les saignements utérins, les saignements menstruels et l'inconfort issu des symptômes liés aux menstrues.

Par ailleurs, l'ancolie utile lorsque les menstruations sont difficiles, douloureuses ou en présence d'une dysménorrhée. Elle soigne les maux de tête, les plaies de la bouche et de la gorge, les ictères, le scorbut. Elle soulage les calculs rénaux et les douleurs rhumatismales. En stimulant la transpiration, l'ancolie s'avère efficace pour combattre la fièvre.

Préparations

Pour un usage interne, en infusion, 4 à 8 grammes de graines d'ancolie pour un demi-litre d'eau bouillante, à raison de deux tasses par jour, notamment, le matin et le soir. On peut également réaliser un sirop avec 30 grammes de fleur d'ancolie, 60 ml d'eau et 60 grammes de sucre, à raison de 3 à 4 cuillerées par jour.

Pour un usage externe, les racines broyées et mélangées avec de l'eau peuvent être utilisées sous forme de cataplasme.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.