AGRONEO

L'Alchimille pour le sang et la digestion

Article publié , mis à jour .

L'alchimille dont le nom scientifique s'avère Alchemilla vulgaris est désignée par plusieurs appellations vernaculaires (suivant les contrées) : il s'agit notamment de pied de lion, plante des alchimistes, manteau de Notre-Dame, patte de lapin et pied de griffon. C'est une plante herbacée vivace qui appartient à la famille des rosacées. Elle croît dans divers milieux, notamment, dans les bois, les prés, dans les fossés, les lisières des chemins et les pâturages humides. Elle s'épanouit entre les mois de mai et de septembre.

L'alchimille possède une racine noirâtre et ligneuse ; elle est entourée de nombreuses radicelles. La tige, pouvant atteindre 50 cm de haut, est lisse, dressée et peu rameuse. Couvertes d'un duvet soyeux, les feuilles vertes sont assez grandes avec un long pétiole, des lobes peu profonds et dentés. Quant aux fleurs, elles sont petites et de couleur verte jaunâtre. De taille minuscule, le fruit est constitué d'un à quatre akènes, avec une forme arrondie et une couleur jaunâtre et brillante.

La racine de la plante dégage une odeur désagréable ; elle a une saveur astringente. La récolte intervient en pleine floraison. La plante est séchée à l'ombre, dans des endroits secs et bien aérés. Les parties utilisées sont surtout les fleurs, les feuilles et les tiges.

Propriétés

L'alchimille possède des propriétés astringentes (qui favorisent le resserrement des tissus), antihémorragiques ou hémostatiques (qui arrêtent l'écoulement du sang). Cette plante est un antioxydant avec un effet anti-vieillissement. Elle est également angioprotectrice (protégeant les organes de la circulation, les gros vaisseaux, les veines, les artères), stomachique (favorisant la digestion ou les fonctions de l'estomac). Elle agit comme un cicatrisant des plaies, un diurétique (qui accroît les secrétions urinaires pour une meilleure évacuation des déchets), un emménagogue (qui aide à régulariser les menstruations), un anti-diarrhéique (qui aide à combattre la diarrhée) et un anti-inflammatoire (qui aide à combattre les inflammations).

Dépurative, elle facilite l'élimination des substances nocives dans le sang. Ainsi, l'achimille peut être utilisée en vue de soulager les règles douloureuses ou trop abondantes, les douleurs au niveau du bas-ventre, les troubles du cycle menstruel, la dysménorrhée, la leucorrhée, les syndromes prémenstruels ou en cas d'hémorragie utérines. Elle est utilisée contre les diarrhées légères, en l'occurrence, chez les femmes enceintes, car elle régule le transit intestinal. C'est une plante qui est, également, utile chez les sujets affectés par la dysenterie, l'entérite, les troubles gastro-entérites, les coliques chroniques. Elle est efficace pour soigner les troubles circulatoires, les jambes lourdes, les insuffisances veineuses, les varices, les inflammations au niveau de la peau, les plaies.

Préparations

En usage interne

L'achimille est consommée en infusion, 45 grammes de feuilles séchées infusées dans un demi-litre d'eau qu'on laisse infuser pendant une dizaine de minutes avant de sucrer la tisane avec du miel et de consommer deux à trois tasses par jour.

En usage externe

En décoction, à raison de 3 à 4 poignées par litre d'eau portée à ébullition pendant 5 minutes pour des applications externes. Aussi, un cataplasme peut être réalisé avec une dizaine de feuilles fraîches que l'on chauffe au fer à repasser avant de les envelopper dans un linge et de les appliquer sur les lésions.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.