L'absinthe

Article publié , mis à jour , dans Plantes médicinales, Astéracées, Anémie, Ballonnements intestinaux.

L'absinthe commune est une plante de la famille des Astéracées, souvent appelée « grande absinthe » (Artemisia absinthium), en opposition à la « petite absinthe » (Artemisia pontica) qui est une espèce d'absinthe à ne pas confondre à l'espèce commune. C'est une plante vivace herbacée poussant dans les friches vivaces xérophiles. Elle est originaire des régions continentales à climat tempéré de l'Europe, de l'Afrique du nord et d'Asie. Les sommités fleuries de l'absinthe possèdent des vertus médicinales et étaient utilisées dans l'Antiquité gréco-romaine en infusion afin de contrer l'effet du poison.

Propriétés et substances actives

La plante a des propriétés stomachiques, vermifuges, cholagogues et emménagogues. Elle renferme plusieurs substances actives comme la silice dans laquelle on trouve l'absinthine et l'anabsinthine, deux principes connus comme très amers. L'absinthe possède en outre des substances tanniques et résineuses, des lactones sesquiterpéniques, des acides maliques et succiniques et de la thuyone, une substance toxique généralement présente dans les alcools mais absente des tisanes.

Indications thérapeutiques

En tant que vermifuge, l'absinthe parvient à traiter les maladies de l'estomac. La consommation régulière de la plante permet de lutter contre la fatigue, les nausées et le mal de mer. Chez les femmes, lorsque les menstrues viennent difficilement, une solution peut être trouvée à partir d'un traitement à l'absinthe. Cette plante parvient à stimuler l'appétit et est de ce fait indiquée en cas de manque d'appétit ou d'anorexie.

Administration thérapeutique

La plante doit être bien préparée avant utilisation à des fins thérapeutiques. Il est ainsi possible de la sécher à l'ombre ou à partir d'une chaleur artificielle pour ensuite faire une infusion. A ce sujet, il faut mettre 5 g de sommités fleuries séchées de la plante par litre d'eau bouillante. Le patient doit prendre une petite tasse du remède 2 à 3 fois par jour. Il est également possible de macérer les sommités fleuries de l'absinthe afin d'obtenir du vin ou de la liqueur.

Ce produit est élaboré avec l'ajout de baie de genièvre, de tige d'angélique, de fleurs d'oranger et d'un peu de cannelle. L'absinthe est aussi réduite en poudre pour servir de vermifuge. Il est conseillé d'en prendre 2 à 3 g pour la réalisation de la potion médicinale. Une tisane d'absinthe bue 30 minutes avant les repas peut permettre de combattre les ballonnements et flatulences ainsi que l'anémie. On peut réaliser un cataplasme chaud avec l'absinthe pour un usage externe.

Précaution d'emploi et contre-indication

La teneur en thuyone de l'absinthe peut rendre la plante toxique à partir de certaines préparations comme les huiles essentielles d'absinthe ou les alcools à base d'absinthe. Il importe donc de demander conseil auprès d'un spécialiste avant toute prise de produits de la plante élaborés sous ces formes. La consommation de l'absinthe est déconseillée aux femmes enceintes ainsi qu'à celles qui allaitent. Il est bon de signaler à un professionnel de santé les traitements en cours avant la prise des produits à base d'absinthe. En effet, des interactions avec des sels de fer, du plomb ou du zinc peuvent survenir du fait de la teneur de la plante en tanins.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.