AGRONEO

Le thym

Article publié , mis à jour . Par et .

Utilisé depuis l'antiquité à des fins religieuses dans les temples et comme encens pour la purification des maisons, le thym est une plante qui exhale une odeur agréable. Originaire des bassins méditerranéens et symbole de courage dans le langage des fleurs, le nom de cette plante provient d'un mot grec, thymon, qui signifie offrande consumée.

Le thym est une plante aromatique de 30 à 45 cm de hauteur, qui se distingue par des tiges ligneuses et très ramifiées. Sur ces tiges étroites ou drues apparaissent des feuilles persistantes de forme ovale et de couleur verte tirant sur le gris. Elles sont piquantes et petites de 0,4 à 2 cm de long et parsemées de glandes odoriférantes. Le thym produit des fleurs de teinte blanche, jaune ou violette. Ces fleurs ont un parfum et un nectar qui attirent les abeilles.

Espèces et variétés

Le thym appartient au genre Thymus et à la famille des Labiacées. 300 espèces environ existent à intérieur de ce genre. Les espèces les plus répandues sont : le thym serpolet ou serpolet (Thymus serpyllum), et le thym commun ou Thymus vulgaris. Ce dernier comprend plusieurs variétés au nombre desquelles figurent le thym de Provence ou thym d'été, le thym, le thym rouge et le thym maraîcher également appelé thym vert, thym allemand ou thym d'hiver.

Culture

Le thym se développe mieux en plein soleil, dans les sols sablo-limoneux et drainés. Il résiste au gel et tolère par ailleurs la sécheresse. Il a une préférence pour les climats doux et peut survivre lorsque les conditions atmosphériques sont en dessous de 0° C. Le semis, le marcottage, la division de la touffe et le bouturage sont les principaux modes de reproduction du thym.

Préparation du sol

La croissance du thym exige un sol drainé. Pour ce faire, dans le but d'assurer un bon drainage, l'ajout de matière organique, de compost ou de sable est nécessaire. La parcelle doit être également amendée en mélangeant la terre avec un terreau ou un compost.

Semis et plantation

Pour assurer le succès de la multiplication de la plante par semis, de préférence en pépinière, les graines doivent être semées sous une température avoisinant 21° C. La saison propice pour ces semis est le printemps. Après une germination optimale, environ 5 à 6 semaines après la levée, les plants sont repiqués dans un emplacement définitif.

Les plants obtenus par bouturage ou par division des touffes sont également mis en terre au printemps en les espaçant de 30 à 40 cm. Il faut tasser la terre autour de chaque plant.

Entretien

Le thym ne supporte pas la concurrence des mauvaises herbes et des graminées, c'est pourquoi, il faut nettoyer le terrain pour éviter la présence des adventices autour des plants. Le paillage s'inscrit également dans cette perspective, car il permet de limiter la pousse des mauvaises herbes. Après la floraison, il faut tailler les plants et envisager la suppression des branches mortes au début du printemps. Cette saison est la période idéale pour fertiliser le sol avec une matière organique afin de favoriser l'apparition de nouvelles pousses.

Récolte

La récolte intervient lorsque le thym commence à fleurir et généralement au milieu de l'été. Elle consiste à couper les tiges florifères au ras du sol.

Conservation

Le thym peut être conservé au réfrigérateur pendant plus d'une semaine si les feuilles sont préalablement emballées dans un sac en plastique. Pour une conservation à long terme, durant plusieurs mois, il faut mettre les tiges du thym dans un congélateur. Dans le but de préserver la saveur du thym après l'avoir séché, il convient le garder un bocal hermétique.

Différents usages

Le thym est très apprécié comme plante décorative dans les jardins et comme aromate en gastronomie. C'est un excellent condiment utilisé en cuisine pour l'assaisonnement des grillades et des sauces.

Le thymol, l'huile essentielle aromatique extraite du thym, est utilisé comme antiseptique. Cette huile est très appréciée dans le domaine de la parfumerie. Le thym possède des propriétés antivirales, antispasmodiques et bien d'autres vertus médicinales qui permettent de traiter les inflammations de la gencive, la sinusite, l'angine.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme. Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.