Le romarin

Article publié , mis à jour , dans Plantes aromatiques, Lamiacées, Romarin médicinale.

Cultivé pour ses feuilles aromatiques, également trÚs prisées en médecine et en parfumerie, le romarin est une plante originaire des régions méditerranéennes. Son nom latin Rosmarinus provient de deux mots latins Ros et Marinus qui signifient respectivement rosée et mer. Cette rosée de la mer appartient à la famille des labiées ou Labiacées. .

Le romarin est un arbuste touffu et une plante aromatique qui peut atteindre 1,5 m de hauteur. Il possÚde des tiges dressées sur lesquelles apparaissent de petites feuilles étroites et pointues. Ces feuilles persistantes de 2 à 4 cm de longueur et de 2 à 5 cm de largeur, sont vertes en dessus et blanches en dessous. Cette plante produit des fleurs de couleur bleue, rose ou blanche et des fruits, notamment des tétrakÚnes, qui ont une teinte prune.

Variétés

L'espĂšce spĂ©cifique du romarin est le romarin officinal ou Rosmarinus officinalis. Cette espĂšce comprend plus de 150 variĂ©tĂ©s qui affichent des caractĂ©ristiques bien dĂ©finies au niveau des feuilles, de la couleur , des fleurs ou mĂȘme de l'attitude de croissance qui peut ĂȘtre verticale ou rampante. Parmi les variĂ©tĂ©s les plus rĂ©pandues, nous pouvons citer, entre autres :

  • Le romarin Ă  fleurs blanches ou rosmarinus officinalis Albiflorus, a une tige dressĂ©e et une hauteur d'un mĂštre et demi. Les bourgeons, tout comme les fleurs, sont de couleur blanche.
  • Le romarin Prostatus ou rosmarinus Prostatus se distingue par une tige rampante, une hauteur de 0,80 m et des fleurs mauves.
  • le romarin Corsican Blue ou rosmarinus Corsican Blue a une hauteur de 0,50 m, une tige rampante et des fleurs qui ont un coloris bleu.

Culture

Le romarin peut croĂźtre sur les sols pauvres, secs ou caillouteux mĂȘme s'il a une prĂ©fĂ©rence pour les parcelles calcaires, lĂ©gĂšres et bien drainĂ©es, bĂ©nĂ©ficiant d'une exposition ensoleillĂ©e. Cette plante ne supporte pas l'humiditĂ© au niveau du sol. Le marcottage, le bouturage et le semis sont les principaux modes de multiplication du romarin. GĂ©nĂ©ralement la mise en terre des plants se dĂ©roule au cours du printemps ou de l'autonome avec un espacement d'environ un mĂštre dans tous les sens.

Entretien cultural

En prĂ©sence des fortes chaleurs et en l'absence de pluie, le romarin a besoin d'un arrosage rĂ©gulier et lĂ©ger au cours de la premiĂšre annĂ©e de croissance vĂ©gĂ©tative. Cet apport n'est plus nĂ©cessaire quand les plants sont grands, car le romarin supporte bien la sĂ©cheresse. Il faut par ailleurs Ă©viter la prĂ©sence des mauvaises herbes en nettoyant la terre de culture. En prĂ©sence des conditions atmosphĂ©riques trĂšs basses, les plants doivent ĂȘtre protĂ©gĂ©s contre le froid par le biais d'une couche de feuilles sĂ©chĂ©es autour de chaque pied. Au dĂ©but du printemps, il est prĂ©fĂ©rable de tailler en Ă©liminant les jeunes branches. Pour les sols pauvres, une fertilisation doit ĂȘtre envisagĂ©e chaque annĂ©e avec un peu de compost.

RĂ©colte

On récolte le romarin de préférence au printemps. Cette opération consiste à sectionner des segments de tiges avec un sécateur bien affuté.

Conservation

EnveloppĂ© dans un papier absorbant, le romarin frais peut ĂȘtre conservĂ© dans un rĂ©frigĂ©rateur pendant une semaine. Pour prĂ©server la saveur de cette plante aromatique, le congĂ©lateur est un endroit bien indiquĂ©. Les feuilles sont, pour ce faire, ciselĂ©es et dĂ©posĂ©es dans les bacs Ă  glaçons remplis d'eau. Ces tiges fraĂźches peuvent ĂȘtre Ă©galement plongĂ©es dans un verre d'eau pour une conservation en milieu ambiant pendant 10 jours. SĂ©chĂ©, le romarin peut ĂȘtre conservĂ© pendant plusieurs mois dans un contenant hermĂ©tique.

Utilisations

Le romarin peut ĂȘtre utilisĂ© Ă  des fins culinaires comme condiment pour assaisonner les grillades, le riz ou pour relever les pommes de terre. En pĂątisserie, il permet d'aromatiser les crĂšmes et les glaces.

Cette plante possÚde de nombreuses vertus médicinales qui améliorent la circulation du sang, stimulent les sécrétions biliaires ou soulagent les tensions musculaires ou nerveuses. Elle a également des propriétés antirhumatismales et antiseptiques.

Poser une question

Vous n'ĂȘtes pas connectĂ©. Vous pouvez quand mĂȘme poster une question, elle vous sera attribuĂ©e si vous dĂ©cidez de vous connecter ultĂ©rieurement.