L'estragon

Article publié , mis à jour , dans Plantes aromatiques, Astéracées.

Avec des feuilles fines similaires à la langue étroite du dragon, l'estragon est communément appelée herbe à dragon ou dragonne. Les feuilles et les racines ayant une forme serpentine, il est également appelé serpentaire ou serpentine. Cette plante originaire d'Asie centrale, tire son nom du mot latin dracunculus qui signifie petit dragon. Elle appartient à la famille botanique des Astéracées et a pour nom scientifique Artemisia dracunculus.

Avec une taille d'environ 80 Ă  150 cm, l'estragon est une plante vivace herbacĂ©e et odorifĂ©rante. Sur les nombreuses tiges dressĂ©es et ramifiĂ©es, apparaissent de petites feuilles allongĂ©es et pointues de 3 Ă  6 cm de long. Lisses et brillantes, elles sont parfumĂ©es et ont un coloris vert foncĂ©. DisposĂ©es en Ă©pis, les petites fleurs sont de couleur jaune verdĂątre. EntremĂȘlĂ©es et repliĂ©es sur elles-mĂȘmes, les racines sont tordues, denses et fines avec une silhouette assimilable Ă  celle d'un serpent ou d'un petit dragon. De forme cylindrique, le fruit de l'estragon est un akĂšne qui possĂšde un seul noyau.

EspĂšces

Les deux espĂšces les plus courantes et les plus connues de l'estragon qui regroupe plus de 300 espĂšces sont :

  • L'estragon français ou Artemisia dracunculus sativus. Il est plus parfumĂ© et aromatique avec une hauteur de 40 Ă  100 cm. Produisant des graines stĂ©riles, il possĂšde des feuilles lancĂ©olĂ©es et lisses qui ont un coloris vert foncĂ©.
  • L'estragon russe ou Artemisia dracunculus dracunculoides. Il est plus grand, de 120 Ă  160 cm de haut, avec un goĂ»t et un parfum moins prononcĂ©s et des fleurs fertiles. Le coloris des feuilles est vert grisĂątre.

Culture

L'estragon se plaĂźt bien dans les sols humides, lĂ©gers, sablonneux bien fumĂ©s et ensoleillĂ©s. Cette plante peut ĂȘtre Ă©galement cultivĂ©e dans les sols lourds ou calcaires sous un emplacement mi ombragĂ©. Contrairement Ă  l'estragon russe qui peut se multiplier par semis printanier, l'estragon français ne se sĂšme pas, car les fleurs sont stĂ©riles. Il se propage par bouturage printanier ou par division des racines au cours du printemps ou de l'automne.

La plantation s'effectue au printemps ou en automne en respectant un espacement de 30 Ă  45 cm entre les plants.

Entretien

L'estragon n'exige pas un entretien spĂ©cifique. Pendant les pĂ©riodes de forte chaleur, l'arrosage est impĂ©ratif pour maintenir le sol humide. Pour une protection hivernale, les plants doivent ĂȘtre paillĂ©s ou recouverts de feuilles mortes. Et durant l'automne, les tiges flĂ©tries doivent ĂȘtre coupĂ©es pour maintenir une touffe compacte.

RĂ©colte

La rĂ©colte de l'estragon se dĂ©roule durant les moments les plus frais de la journĂ©e pour prĂ©server le maximum d'arĂŽme. Elle s'effectue en fonction des besoins, du mois de mars au mois d'octobre ou durant la pĂ©riode vĂ©gĂ©tative de la plante. Les rĂ©coltes sont donc multiples Ă  partir d'un mĂȘme plant et s'effectuent de façon manuelle en coupant les rameaux feuillĂ©s.

Conservation

Les feuilles fraĂźches enveloppĂ©es dans un papier absorbant humide, peuvent ĂȘtre conservĂ©es pendant quelques jours dans un rĂ©frigĂ©rateur. Elles peuvent ĂȘtre Ă©galement congelĂ©es. Pour ce faire, il faut les ciseler et de les dĂ©poser dans le bac Ă  glaçons afin de mieux les conserver au congĂ©lateur.
Les feuilles d'estragon peuvent ĂȘtre sĂ©chĂ©es Ă  l'ombre. AprĂšs le sĂ©chage, les feuilles doivent ĂȘtre broyĂ©es ou rĂ©duites en poudre afin de les conserver dans un bocal hermĂ©tique.

Consommation et utilisation

Les feuilles ont une saveur mi-menthe et mi-anis. Elles peuvent bien aromatiser le fromage blanc, les viandes, les poissons. Cette saveur parfume les farces, les fruits de mer. L'estragon est utilisĂ© pour relever le goĂ»t du vin ou de la sauce bĂ©arnaise. Il peut ĂȘtre consommĂ© cru ou cuit mais Ă©galement en tisane pour activer l'appĂ©tit ou la sĂ©crĂ©tion des sucs gastriques. C'est un stimulant qui possĂšde Ă©galement des propriĂ©tĂ©s apĂ©ritives, diurĂ©tiques, anti-inflammatoires, antispasmodiques, emmĂ©nagogues, vermifuges, antiseptiques. Il est ainsi utilisĂ© pour le traitement du diabĂšte, des crampes musculaires, des spasmophilies.

Poser une question

Vous n'ĂȘtes pas connectĂ©. Vous pouvez quand mĂȘme poster une question, elle vous sera attribuĂ©e si vous dĂ©cidez de vous connecter ultĂ©rieurement.