AGRONEO

Le basilic

Article publié , mis à jour . Par et .

Le basilic, appelé scientifiquement Ocimum basilicum, est une plante logée dans la famille des Lamiacées. Originaire d'Asie du sud ou d'Afrique centrale, le basilic est utilisé comme herbe aromatique de préférence cru. Elle permet aussi de traiter diverses maladies du fait des nombreuses qualités médicinales contenues dans ses feuilles et ses sommités fleuries.

Propriétés et substances actives

On trouve dans le basilic des propriétés stomachiques, lactagogues, carminatives, antibactériennes, sédatives et antispasmodiques. Des vertus narcotiques et hypoglycémiantes sont également contenues dans la plante. Les substances actives du basilic sont nombreuses. Elle renferme en effet des antioxydants dont l'acide rosmarinique qui agit en synergie avec la vitamine E.

On note aussi la présence d'acides phénoliques et des flavonoïdes qui ont également des propriétés antioxydantes. Le basilic séché est une bonne source de vitamine K. La portion en fer dans le basilic est aussi très appréciable. Des calories, des glucides, des protéines des lipides et des fibres alimentaires sont d'autres éléments qu'on trouve dans la plante.

Indications thérapeutiques

Des études ont permis de se rendre compte du potentiel hypoglycémiant du basilic, ce qui est très bénéfique pour les diabétiques. La plante participe en effet à la baisse significative du taux de sucre dans le sang. Le basilic assure également une bonne protection des cellules du foie et de l'aorte et se présente comme un moyen de lutte de l'infarctus du myocarde.

Des études sont menées pour avoir la certitude de l'action décisive du basilic dans la prévention des maladies cardiovasculaires. Il faut noter que la capacité antioxydante des fines herbes comme le basilic est non négligeable et est même plus élevée que celle de certains fruits et légumes. Les personnes ayant donc besoin d'un apport particulier en antioxydants seraient comblées en consommant régulièrement du basilic.

Usage thérapeutique

Dans le but de se traiter avec du basilic, la plante peut être prise de diverses manières. Il est en entre autres possible de faire une infusion, de réaliser un cataplasme ou de procéder par vaporisation. Concernant l'infusion par exemple, il faut prendre une cuillerée à café par tasse d'eau bouillante après un repas riche. Cette prise facilitera la digestion en plus du bénéfice thérapeutique attendu par rapport aux maladies citées plus haut. Il est possible d'intégrer les fleurs de basilic dans les plats de salades de légumes ou de fruits pour bénéficier de leurs bienfaits.

Précaution d'emploi et contre-indications

La forte teneur du basilic en vitamine K peut être problématique pour les personnes utilisant des médicaments anticoagulants. Il leur est conseillé de consulter un diététiste-nutritionniste qui leur permettra de trouver le niveau des apports en vitamine K le plus approprié à leur état. Il est bon de savoir que cette vitamine intervient dans la coagulation du sang, ce qui s'oppose à l'effet des médicaments anticoagulants.

La vitamine K est, quoiqu'il en soit, importante pour l'organisme et ne peut être bannie de l'alimentation des personnes sous anticoagulothérapie. C'est pourquoi, il est nécessaire de consulter un spécialiste. Celui-ci peut proposer par exemple de faibles doses de basilic à utiliser uniquement en assaisonnement.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme sans avoir à vous connecter.
Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.
En posant votre question vous nous aidez à améliorer notre site.