L'aspérule odorante

Article publié , mis à jour , dans Plantes aromatiques, Rubiacées, Migraine.

L'aspérule odorante (Galium odoratum), encore appelée gaillet odorant est une herbe aromatique appartenant à la famille des Rubiacées. Cette espèce herbacée est encore connue sous les noms de « reine des bois » et de « petit muguet ». Cette plante était utilisée depuis le Moyen-âge pour son doux parfum qui rappelle ceux du foin fraîchement coupé et de la fève tonka.

L'aire d'origine de l'aspérule couvre l'Afrique du nord et l'Europe. L'aspérule est une plante de sous bois, qui pousse aussi bien dans les forêts denses de feuillus que dans les forêts clairsemées de conifères. Sa hauteur à maturité varie entre 15 et 25 cm. Ses feuilles ovales et allongées ont une coloration vert sombre et ses fleurs petites et blanches ont une corolle cruciforme. Ces fleurs donnent naissance à des fruits hérissés de poils crochus, qui s'accrochent aux vêtements et à la fourrure des animaux. La tige lisse et quadrangulaire de l'aspérule est terminée par des rhizomes souterrains.

Utilisations

Le parfum caractéristique de l'aspérule est dû à la coumarine, une substance hypnotique et anticoagulante. Les feuilles d'aspérules sont généralement utilisées pour aromatiser des boissons rafraîchissantes. Macérée dans du vin blanc, elle sert à produire le Maitrank, une boisson alsacienne tonique et aromatique. Ces feuilles peuvent servir également à assaisonner des salades de fruits. Les feuilles fraîches ou séchées de l'aspérule servent aussi à parfumer des gâteaux et des cookies. A fortes doses, l'aspérule est toxique. Elle induit des migraines. Sa consommation doit donc être modérée. L'aspérule est également utilisée dans la pharmacopée traditionnelle en raison de ses propriétés sédatives et antispasmodiques.

Culture

L'aspérule préfère les sols humides et riches en matière organique. Elle tolère les sols secs, mais ses feuilles se froissent lorsque la sécheresse se prolonge au delà d'un certain temps. L'aspérule ne peut, cependant, pas se cultiver dans les régions chaudes. Elle s'accommode bien des sols basiques, mais craint les sols acides. Plante de ragions froides, l'aspérule peut tolérer des températures allant jusqu'à -25 °C.

Semis

La propagation peut se faire par semis ou par division de touffes. Le semis peut être fait soit à la fin de l'été, soit au printemps. Les graines semées au printemps mettront toutefois du temps pour germer. Afin de réduire ce délai, on peut stocker les graines au réfrigérateur durant quelques jours. Les touffes seront, quant à elles, divisées durant la période de croissance active. Il faudra veiller à ce qu'elles demeurent humides et on les repiquera aussitôt.

RĂ©colte

Il faut éviter l'arrachement car celui-ci a tendance à faire disparaître les colonies. La récolte se fait donc au couteau, à la faucille ou avec des ciseaux. La coupe sera effectuée à une certaine distance du sol afin de permettre à la plante de bourgeonner à nouveau et de survivre. On prendra également soin de trier minutieusement les extrémités récoltées, car les plantes avec lesquelles cohabite l'aspérule sont en général toxiques.

Ennemis

Les ravageurs de l'aspérule sont inexistants. La plante est utilisée au contraire comme répulsif contre les mites et les insectes.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.