Plantes aromatiques

Article publié , mis à jour , dans Plantes.

Dans l'usage courant, les plantes aromatiques sont des plantes utilisées pour l'assaisonnement des aliments et pour la confection de médicaments ou de parfums. Ainsi en phytothérapies, elles sont recherchées pour les huiles essentielles, dont elles recÚlent. Les plantes aromatiques ont une variété d'utilisations, y compris l'utilisation spirituelle, culinaire et médicinale.

Les plantes aromatiques culinaires

L'usage culinaire distingue gĂ©nĂ©ralement les plantes aromatiques comme Ă©tant les parties vertes d'une plante (fraĂźches ou sĂ©chĂ©es) ou une tout autre partie sĂ©chĂ©e de la plante y compris les graines, les baies, l'Ă©corce, les racines et les fruits. Les plantes aromatiques culinaires se distinguent des lĂ©gumes en ce que, comme les Ă©pices, elles sont utilisĂ©s en d'infimes quantitĂ©s afin de fournir une saveur et un arĂŽme aux plats cuisinĂ©s. Les plantes aromatiques peuvent ĂȘtre soit des plantes vivaces, comme c'est le cas du thym et de la lavande, soit des plantes bisannuelles telles que le persil, ou soit des plantes annuelles comme c'est le cas pour le basilic. De leur cĂŽtĂ©, les plantes aromatiques vivaces peuvent ĂȘtre des arbustes tels que le romarin (Rosmarinus officinalis) ou des arbres tels que le laurier (Laurus nobili).

Les plantes aromatiques médicinales

Certaines plantes contiennent des composĂ©s phytochimiques, qui ont des effets bĂ©nĂ©fiques sur la santĂ© du corps et de l'esprit. UtilisĂ©es Ă  petites doses, ces plantes procurent un bien-ĂȘtre physique et mental. Par contre, Ă  forte doses elles peuvent devenir toxiques. Par exemple, certains extraits Ă  base de plantes, telles que le millepertuis (Hypericum perforatum) ou le kava (Piper methysticum) peuvent ĂȘtre utilisĂ©s Ă  des fins mĂ©dicales pour soulager la dĂ©pression et le stress.

Cependant, une trop grande quantité de ces herbes peut conduire à une surcharge toxique, qui peut entraßner des complications, dont certaines de nature grave. Les plantes aromatiques ont longtemps été utilisées comme base de la phytothérapie traditionnelle chinoise. L'usage médicinal des plantes dans les cultures occidentales trouve, quant à lui, ses racines dans le systÚme de guérison élémentaire formulé par Hippocrate. Au nombre des célÚbres herboristes de la tradition occidentale, on compte Avicenne (persan), Galen (Romain), Paracelse (suisse allemand) et Culpepper (anglais). De nombreux produits pharmaceutiques modernes ont leurs origines dans les remÚdes à base de plantes. Certaines les plantes aromatiques sont utilisées concomitamment à des fins culinaires et à des médicinales.

Les plantes aromatiques utilisées à des fins religieuses

Les plantes aromatiques sont utilisĂ©es dans de nombreuses religions. Par exemple, la myrrhe (Commiphora Myrrha) et l'encens (Boswellia spp) font partie des neuf herbes sacrĂ©es du paganisme anglo-saxon. Le neem (Azadirachta indica), le Bael (marmelos Aegele), le basilic (Ocimum tenuiflorum), le curcuma (Curcuma longa) et le cannabis sont considĂ©rĂ©es comme des plantes sacrĂ©es par l'hindouisme. Pour les rastas, le cannabis (Cannabis sp) c'est sacrĂ© ! Les chamans de la SibĂ©rie utilisent Ă©galement des plantes aromatiques Ă  des fins spirituelles. Les plantes aromatiques peuvent ĂȘtre utilisĂ©es pour pratiquer des expĂ©riences spirituelles lors de rites de passage, tels que des quĂȘtes de vision dans certaines cultures amĂ©rindiennes. Les Cherokee, par exemple, utilisent Ă  la fois la sauge blanche et le cĂšdre pour la purification spirituelle.

Poser une question

Vous n'ĂȘtes pas connectĂ©. Vous pouvez quand mĂȘme poster une question, elle vous sera attribuĂ©e si vous dĂ©cidez de vous connecter ultĂ©rieurement.