AGRONEO

La sauge officinale (Salvia officinalis)

Article publié , mis à jour . Par et .

La sauge officinale, également appelée, herbe sacrée ou thé d'Europe est une plante originaire de l'Europe méridionale. Appartenant à la famille des Labiacées et issue du genre salvia, elle a pour nom botanique salvia officinalis. C'est une plante médicinale qui peut être également utilisée à des fins culinaires.

La sauge officinale est un arbrisseau touffu et très ramifié qui peut atteindre 70 cm de hauteur. Cette plante herbacée et vivace possède des tiges dressées et un feuillage persistant. Ces feuilles ont un coloris gris-vert, parfois violet ou dominé par une nuance de jaune ou de blanc. Elles sont oblongues et épaisses, avec des bords dentelés. Les fleurs qui poussent en grappe forment un épi et sont de couleur bleu violacé. Le fruit de la sauge officinale est constitué de quatre petites graines d'un millimètre de diamètre.

Les variétés de sauge officinale

La sauge officinale est une espèce de sauge. Elle appartient au genre salvia qui comprend plus de 600 espèces ainsi que de nombreuses variétés. Les différentes variétés, au niveau de la sauge officinale, ont chacune, un feuillage bien défini et des fleurs caractérisées par des coloris bien spécifiques. Il en existe plusieurs dont :

  • La sauge officinale dorée ou salvia officinalis aurea est une variété au feuillage vert clair. Les fleurs ont une teinte bleue pourprée.
  • La sauge officinale Purpurescens : cette variété est caractérisée par des feuilles qui ont un coloris pourpre au départ, puis affichent une couleur dominée par un bleu violacé en vieillissant. Ce bleu violacé est également la couleur des fleurs.
  • La sauge officinale Tricolor produit des fleurs de couleur violette pâle et des feuilles composées d'un mélange de couleur verte sombre, violette et blanche tirant sur le jaune.

Culture de la sauge officinale

La sauge officinale apprécie les sols humifères, secs, calcaires, légers et bien drainés. La terre de culture doit, par ailleurs, bénéficier d'un emplacement ensoleillé. Le semis, le bouturage, la division des touffes et le marcottage sont les principaux modes de multiplication de cette plante. Les semis sont réalisés sur place, et après la levée, les plants sont repiqués en respectant un intervalle spatial de 40 cm. La saison propice pour le repiquage et l'installation des plants, quel que soit le mode de multiplication, est le printemps. Après la mise en terre, les plants doivent être arrosés en évitant tout excès d'eau qui pourrait les noyer.

Entretien cultural de la sauge officinale

L'entretien de la sauge officinale exige un sol propre et bien aéré, c'est pourquoi, il importe de sarcler et de biner régulièrement la terre de culture. L'arrosage doit être léger, surtout en période de forte sécheresse, car la plante est sensible à tout apport excessif d'eau. Pour protéger les plants contre le gel, un paillage est fortement indiqué. Au début du printemps ou en automne, il faut préférer l'apport de compost ou de tout engrais naturel pour la fertilisation du sol. A la fin de l'hiver, les tiges abîmées par le gel doivent être taillées.

La récolte de la sauge officinale

La récolte intervient au cours de la première année de plantation lorsque la plante forme un petit buisson. Par la suite, cette plante peut être récoltée tout au long de l'année en fonction des besoins. Il est préférable de procéder à la cueillette des feuilles juste avant la floraison.

La conservation de la sauge officinale

Les feuilles fraîches enveloppées dans un papier absorbant peuvent être conservées au réfrigérateur pendant deux à trois jours. Ces feuilles ciselées garderont leur saveur si elles sont conservées au congélateur et plus précisément dans les bacs à glaçons remplis d'eau.

Il est également possible de sécher les feuilles et de les conserver à l'abri de l'humidité et de l'air, dans un contenant hermétique.

Consommation et utilisation de la sauge officinale

En cuisine, la sauge officinale est utilisée comme aromate pour concocter des plats délicieux et parfumés. Elle permet de relever les viandes et de parfumer les desserts et les boissons (thé, vin).

Elle possède également de nombreuses vertus médicinales, notamment des propriétés antiseptiques, fébrifuges, bactéricides, antisudorales, antispasmodiques. Pour ce faire, elle est utilisée pour le traitement de plusieurs pathologies, entre autres, les aphtes, l'asthme, les maux de gorge, les inflammations des voies respiratoires.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme. Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.