Le rosier

Article publié , mis à jour , dans Plantes ornementales, Rosacées, Diarrhée, Rose des provins.

Symbole de l'amour et de l'amitié, la rose est une magnifique fleur odorante et riche en couleur. Elle diffuse un doux parfum et embellit, par ailleurs, les jardins. Elle est issue d'un arbuste ornemental, le rosier. C'est une plante qui appartient à la famille des Rosacées et au genre rosa.

Le rosier est un arbrisseau à tiges garnies d'épines. Cette tige peut être dressée, grimpante ou rampante, selon les espèces. Les feuilles de couleur verte ont des formes variables, certaines sont dentelées, d'autres par contre, sont lobées. Le rosier possède des fleurs groupées ou simples de couleurs variées : rose, blanc, rouge, jaune. Celles-ci ont généralement cinq pétales pennés ou dentés. Le fruit du rosier est appelé cynorrhodon.

Espèces et variétés

Le rosier compte 200 espèces et environ 3000 variétés. Selon l'attitude de croissance et le type de greffage qui les caractérisent, les rosiers sont classés en quatre grands groupes :

  • Les rosiers non sarmenteux ont des fleurs en bouquets. Ils regroupent de nombreuses formes naines (de 30 √† 50 cm de hauteur) et des vari√©t√©s buissonnantes dot√©es de nombreuses fleurs en bouquets ou de grandes fleurs solitaires.
  • les rosiers sarmenteux ou grimpants ont des rameaux vigoureux de 5 √† 6 m√®tres. Ils sont souvent utilis√©s pour embellir les pergolas ou les tonnelles.
  • Les rosiers-tiges sont issus du greffage d'une vari√©t√© buissonnante sur une tige d'√©glantier.
  • Les rosiers pleureurs ou parasols proviennent √©galement d'un greffage, mais cette fois, c'est une vari√©t√© sarmenteuse qui est greff√©e √† une tige d'√©glantier.

Culture

Le sol de prédilection des rosiers est riche en matières organiques, assez frais, bien drainé et profond, bénéficiant d'une exposition ensoleillée. Même si la plante tolère les sols argileux et légèrement calcaires, il faut toutefois éviter les terrains trop calcaires et les parcelles formées d'argiles très compactes.

Le mode de multiplication peut être par greffage, par semis mais également par bouturage ou par drageonnage. La multiplication in vitro est également possible.

Préparation du sol

Les racines du rosier puissent en profondeur les éléments nutritifs et de l'eau. C'est pourquoi, le sol doit être ameubli en profondeur, au moins 60 cm. Aussi, pour préparer la terre de culture, il importe de bien labourer en enlevant les tiges souterraines des graminées et d'amender le sol en ajoutant de l'humus ou de l'engrais organique.

Plantation

Les plants peuvent être mis en terre en automne ou en hiver lorsque le sol n'est pas gelé. Il faut au préalable creuser un trou suffisamment profond à l'aide d'une bêche afin de ne pas coincer les racines. Après y avoir déposé le plant et enterré légèrement le collet, il faut ramener la terre autour du pied, puis tasser fortement avant d'arroser abondamment.

Entretien

La croissance végétative du rosier nécessite des opérations culturales, notamment l'apport d'eau. Les plants doivent être arrosés copieusement, surtout en été, en évitant tout excès et en adaptant la fréquence de l'arrosage à la nature du sol. Ce sol doit être propre et bien aéré, pour ce faire, il faut régulièrement éliminer les mauvaises herbes et biner autour de chaque pied. En été, un paillage permettra de préserver l'humidité du sol et de limiter la pousse des adventices.

En hiver, les pieds doivent √™tre prot√©g√©s avec un paillis d'√©corces. Pour favoriser la floraison, les rameaux ab√ģm√©s doivent √™tre coup√©s. Aussi, il faut envisager, au fur et √† mesure, la suppression des fleurs fan√©es.

La fertilisation est également une opération d'entretien qui rend le rosier plus florifère. Au printemps et à la fin de l'été, un engrais bien adapté, riche en sels minéraux, en magnésie ou un engrais spécial rosier, est bien indiqué pour favoriser le développement des plants.

Cueillette

Les fleurs sont cueillies √† un stade pr√©coce lorsqu'elles sont √† peine ouvertes ou ont commenc√© √† s'√©panouir. Cette cueillette se d√©roule t√īt le matin afin d'√©viter les rayons du soleil qui alt√®rent la qualit√© des roses.

Conservation

Les fleurs coupées sont sensibles à la chaleur et à l'air. C'est pourquoi, immédiatement après la cueillette, il faut les soumettre aux conditions requises pour une bonne conservation. Pour ce faire, il faut tailler les tiges avec un biseau et les dégarnir de leurs feuilles, puis les disposer dans une vase d'eau. Pour une conservation à long terme, il faut les tailler et changer régulièrement l'eau du vase.

Utilisations et consommation

Le rosier est une plante ornementale qui embellit le paysage. Il peut être cultivé à des fins décoratives. Les roses, quant à elles, sont utilisées pour la confection des confitures, de la gelée ou de la liqueur. Elles peuvent être mélangées aux marinades mais aussi au vinaigre ou au miel pour la préparation du vinaigre de rosat ou du miel rosat.

L'essence de la rose entre dans la composition de nombreux parfums, de pommades, de laits, d'huiles de beauté et de vins de rose. Cette essence est un antiseptique. La rose a des propriétés médicinales qui permettent de traiter la diarrhée, les aphtes, les affections oculaires.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.