AGRONEO

Magnolias, culture et entretien

Article publié , mis à jour . Par .

La plantation et l'entretien des magnolias ne demandent aucune technique spécifique mais en suivant certains conseils, le résultat réjouit les cœurs des amateurs de fleurs. Couleurs, parfums, décorations, les magnolias trouvent toujours leur place aussi bien dans nos jardins que sur nos terrasses et balcons.

Arbres originaires d'Asie et d'Amérique, à port élégant, à feuilles alternes, luisantes, à grandes fleurs solitaires à odeur suave et de couleurs variantes, recherchés pour l'ornement des parcs et des jardins, les magnolias se sont très bien adaptés au climat européen. Certaines espèces se couvrent de fleurs dès le mois de février. Leurs écorces ont des vertus médicinales et leurs bois sont précieux, solides et facilement travaillés. Existant en nombreuses variétés, les magnolias ont une taille entre 2 et 30 m. Ceux à feuilles caduques fleurissent en février et ceux à feuilles persistantes entre mai et juin. Ils ont des fruits à la forme de grands cônes, verts au début et rouges quand ils sont mûrs vers septembre. Les magnolias Vulcan et Yellow River se distinguent par leurs fleurs qui sont respectivement de couleur rouge rubis et jaune citron.

On compte 125 variétés de magnolias et les spécialistes en botanique leur consacrent un respect particulier pour leur qualité exceptionnelle et leur résistance. Si vous en avez déjà, complétez votre connaissance pour mieux les entretenir et si vous n'en avez pas encore, prenez connaissance avec les magnolias.

Astuces pour la plantation des magnolias

Ensoleillés ou mi-ombragés, dans les jardins ou sur les terrasses, les magnolias s'adaptent facilement à toute situation environnementale et climatique. Ils se plantent tout au long de l'année, surtout en avril, sauf à la période de gel sur un sol au pH neutre, un peu acide comportant de tourbe et de l'humus. Quelques variétés se plaisent même sur des sols au pH supérieur à 7 mais craignent vivement ceux contenant trop de carbonate de calcium ou les sols calcaires. Ainsi, pour avoir des magnolias qui se développeront normalement et qui seront dans tout leur éclat, plantez-les dans des trous pourvus de terreau mélangé avec une terre formée par la décomposition des feuilles de bruyère et d'engrais. La solution idéale, c'est de les planter avec les massifs de plantes de terre de bruyère. Et comme ce sont des arbustes qui peuvent atteindre les 30 m, les trous pour leur plantation doivent correspondre à cette taille et il faut prévoir de l'espace autour des magnolias pour permettre leur croissance.

Quand bien même ils sont peu exigeants, les règles de plantation suivantes s'imposent :

  • Les magnolias à feuilles caduques se plaisent mieux dans un environnement au climat doux et pas trop ensoleillé
  • ceux à feuilles persistantes réussissent merveilleusement leur floraison sur un sol humide et ensoleillé mais en général ils s'accomodent très bien avec les grands froids
  • les magnolias se développent tous très bien dans un sol profond, frais, léger, acide et même légèrement alcalin

La plantation proprement dite

Pour la plantation proprement dite, il est conseillé de suivre les étapes suivantes. Réalisez un trou selon la variante de votre magnolia, de petite ou grande taille, avec une fouille large de deux fois la largeur de la motte et profond d'une fois et demi son épaisseur. Pour assurer un écoulement parfait des eaux, mettez au fond 15 à 20 cm de gravier puis ajouter le mélange de terre naturelle, terre de bruyère, humus et engrais et versez une quantité conséquente d'eau. Après quelques minutes, plantez le magnolia et bouchez avec le même mélange de terre sans enterrer son collet pour éviter que la tige pourrisse. Effectuez un nouvel arrosage. Pour les multiplier, les graines rouge orangé apparaissant après la floraison pourront être semées dans des bacs. Des jeunes plantes pourront aussi se former au pied de votre magnolia à partir des graines qui tombent. Ainsi, vous pourrez aussi prélever une jeune pousse sur une plante et la placer en terre humide qui, après quelques jours, se munit de racines adventives et constitue un nouveau pied.

Entretien des magnolias

Comme aucune maladie des magnolias n'a été connue jusqu'à ce jour, nous n'avons aucun souci à nous faire sur ce côté. Par ailleurs, ils ne demandent aucun entretien particulier mais seulement des entretiens élémentaires comme l'arrosage, l'engraissage, la taille... Pour les plantes nouvellement mises en terre, tuteurez-les ou prévoyez un ancrage convenable pour qu'elles ne bougent pas au niveau du collet. Et pour parer aux brûlures et aux dessèchements, couvrez de ruban en toile de jute, de natte de jonc ou de bambou les troncs des arbres en tige. Concernant l'arrosage, il est préférable d'arroser rarement et abondamment que souvent à petits coups surtout durant les 2 premières années. Mais en période sèche, un arrosage fréquent est nécessaire. Pour garder constante cette humidité dans les régions chaudes, étalez une couche importante de paille au pied du magnolia. Cette opération d'arrosage est très décisive sur le développement et l'esthétique des magnolias. Une fois par an, incorporez du compost ou de l'engrais approprié à la terre de bruyère, au mois de mars. Mais il faut savoir que les magnolias ont des racines superficielles, alors ne travaillez pas le sol dans cette zone. La taille est conseillée après la floraison, en automne, pour donner une forme ou rajeunir la plante.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.

Discussions