AGRONEO

Cultiver des lupins

Article publié , mis à jour . Par et .

Favori du printemps, le lupin (Lupinus polyphyllus) fournit aux jardiniers des fleurs aux couleurs brillantes et chatoyantes. Les fleurs semblables à celles du pois, se développent en grandes grappes, bondées de bleu profond, de pourpre, de jaune, de rose ou de blanc. Rencontré à l'état sauvage dans la plupart des régions du nord des États-Unis, le lupin est une vivace de courte durée.

Choix du site de culture

Facile à cultiver, le lupin se développe dans des endroits frais et humides. Il préfère le plein soleil à l'ombre. Il pousse préférentiellement sur les sols moyens, mais tolère les sols sablonneux et secs. Les plants de lupin développent de longues racines pivotantes. Il faut donc ameublir le sol à une profondeur de 12-20 cm, en utilisant un motoculteur ou une fourche de jardinage. Les lupins ne poussent pas dans les sols argileux.

Méthodes de propagation

Le lupin peut être cultivé à partir de graines, de boutures ou de divisions de souches. La propagation par les graines reste la voie la plus utilisée. La germination est fortement dopée par un traitement par le froid durant 7 jours. A cet effet, on placera les graines dans des serviettes en papier légèrement humides, qu'on mettra dans un sac Ziploc. Ces sacs seront ensuite placés dans réfrigérateur.

Une autre méthode consister faire tremper les semences dans de l'eau chaude pendant une période de 24 heures. Les semences ainsi traitées peuvent être directement semées dans une pépinière au printemps ou durant l'été. Les semences non traitées peuvent être semées à l'extérieur de septembre à novembre. Les plantes cultivées à partir de graines fleurissent durant leur première année. Il faudra procéder à un pincement des fleurs fanées pour prolonger la floraison.

Comment planter ?

Vu la fragilité des plants de lupins, il faut éviter la transplantation. Les lupins sont des plantes de printemps. On creusera un trou plus grand que le pot de pépinière. Il faudra retirer délicatement le lupin du récipient et desserrer doucement les racines avec les doigts. On placera le lupin dans le trou, et on remplira le trou avec de la terre. Il ne faut pas oublier de tasser doucement pour enlever les bulles d'air. En fonction des espèces de lupins, l'espacement des plants varie entre 40 à 60 cm.

Maladies et ravageurs

Les pucerons géants, qui sont spécifiques aux lupins, peuvent propager des virus, qui risquent d'affaiblir la plante au début du mois de mai. Le déménagement des plants de la pépinière à un nouveau site au printemps est une bonne idée. Les limaces peuvent, quant à elles, endommager les nouvelles pousses.

Fertilisation

Le manganèse, le phosphore et l'azote, ainsi que des éléments mineurs comme le zinc et le soufre, aideront les cultures à atteindre leur plein potentiel. Comme les sols varient, il est important de procéder à des analyses de sol. La carence en manganèse peut enrayer la germination des semences. Cela peut être évité en appliquant du manganèse au moment du semis. Cette application peut être faite sur le sol ou par pulvérisation foliaire, lorsque les gousses de la tige principale ont 2 à 3 cm de long.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme sans avoir à vous connecter.
Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.
En posant votre question vous nous aidez à améliorer notre site.