AGRONEO

Se soigner avec l'hysope (Hyssopus officinalis)

Article publié , mis à jour . Par .

Utilisée lors des cérémonies de purifications des lieux sacrés, l'hysope est également appelée herbe sainte ou herbe sacrée. C'est une herbe aromatique et une plante médicinale qui a une odeur douce et un goût amer. Scientifiquement dénommée Hyssopus officinalis, l'hysope appartient à la famille des Lamiacées. Elle provient de l'Europe méridionale et du Moyen-Orient.

L'hysope est une plante vivace qui forme un petit buisson. Elle peut atteindre 60 cm de hauteur. Elle développe de nombreuses tiges ligneuses à la base et bien dressées sur lesquelles apparaissent des feuilles elliptiques de 2 à 3 cm de long avec moins d'un cm de large. Généralement de couleur verte, elles sont étroites. Les fleurs, réunies en petits bouquets, sont groupées en épis. Elles peuvent être blanches, rouges, bleues ou violettes.

Variétés

L'hysope appartient au genre Hyssopus qui comprend 5 espèces au nombre desquelles figure l'hysope officinale ou Hyssopus officinalis. Cette espèce type est composée de plusieurs variétés, les plus répandues sont :

  • Hyssopus officinalis Aristatus ou l'hysope aristée possède des fleurs bleues, disposées en épis.
  • Hyssopus officinalis Albus : c'est une variété à fleurs blanches.
  • Hyssopus officinalis Roseus : les fleurs de cette variété sont roses.

Culture

L'hysope est une plante qui résiste à la sécheresse et se développe sous les climats chauds, dans les sols pauvres, calcaires, sableux ou caillouteux. Cependant, elle affectionne les sols secs, fertiles, drainés sous un emplacement très ensoleillé.

L'hysope se multiplie par ensemencement ; les graines sont semées au cours du mars. Après la germination, les plants sont repiqués le mois suivant, en mai. Elle se multiplie également par la division de la touffe qui se déroule au printemps ou à l'automne. Lors de la mise en terre des plants, la distance de plantation est d'environ 50 à 60 cm.

Entretien

La culture de l'hysope réclame peu d'entretien. L'arrosage doit être modéré pendant les fortes chaleurs. En dehors des périodes chaudes, l'arrosage n'est pas nécessaire. Après la floraison, les fleurs fanées doivent être enlevées ; les pousses qui ont fleuri, doivent être supprimées. Pour les jeunes plantes, il faut envisager un paillage autour chaque pied.

Récolte

Plusieurs parties de l'hysope peuvent être récoltées. Les feuilles fraîches sont cueillies au fur et à mesure des besoins. Les tiges feuillées sont coupées avant la floraison. Les sommités fleuries sont récoltées en début de floraison.

Conservation

Les feuilles de l'hysope doivent être séchées pour une conservation à long terme. Pour ce faire, il est préférable les sécher dans un endroit sombre et aéré et de les conserver dans un contenant hermétique et opaque.

Utilisations

L'hysope est une plante aromatique qui accompagne les grillades. Elle peut être utilisée comme condiment dans les sauces, les salades, les légumes secs, les soupes. Elle est utilisée de façon modérée en cuisine, car à forte dose, elle peut être toxique. Par ailleurs, elle entre dans la composition du vermouth et de la bénédictine.

Cette plante médicinale a des propriétés antivirales particulièrement efficaces contre les virus de la grippe et du rhume. Elle possède également des propriétés diurétiques, anti-rhumatismales, expectorantes et astringentes. Les vertus curatives de l'hysope permettent de traiter les rhumatismes musculaires, les inflammations des voies urinaires, l'asthénie, les affections des voies respiratoires telles que la toux grasse, l'asthme et la bronchite.

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme. Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.