AGRONEO

Grenadelle ou grenadille sucrée

Article publié , mis à jour . Par et .

On cite la grenadelle parmi les fruits de la passion. Elle est en effet une plante grimpante de la famille des Passifloracées et pour parler de ses origines, il faut remonter dans les montagnes des Andes entre le Venezuela et la Bolivie. La grenadelle est un fruit qu'on trouve couramment au Pérou, en Colombie et au Venezuela, des pays qui font partie des plus gros producteurs de cette passiflore. On l'appelle aussi grenadille sucrée ou grenadille douce.

De forme ronde, la grenadelle a une couleur jaune orangé et possède une sorte de queue assez dure à son sommet. C'est un fruit ovoïde long de 6,5 cm à 8 cm pour un diamètre compris entre 5 et 7 cm. On peut le différencier des autres passiflores par sa peau coriace et luisante. Celle-ci dispose d'un revêtement intérieur souple qui permet de protéger la multitude de graines dures et noires qu'elle contient, nageant toutes dans une pulpe gélatineuse. Cette pulpe a une saveur aigre-douce qui est d'ailleurs la partie comestible de la grenadelle. On trouve deux variétés de grenadelle différenciables par leur couleur. L'une est à peau rouge et est dénommée grenadelle pourpre et l'autre, à peau jaune, est appelée simplement grenadelle jaune.

Consommation

La grenadelle s'apprécie bien lorsqu'elle est dégustée nature. Il est ainsi plus pratique de l'ouvrir en deux et de la consommer à la petite cuillère. Elle peut être utilisée dans la préparation des salades de fruits. Cette passiflore ne doit pas être soumise à la cuisson mais peut accompagner des plats de poissons. Avec la grenadelle jaune, plusieurs aliments peuvent être élaborés comme les jus ou nectars, les sorbets, les confitures, les cocktails et les pâtisseries.

Culture

En général, les climats humides où la température est comprise entre 15°C et 18°C sont propices à la culture de la grenadelle. Il ne faut absolument pas la soumettre à des températures négatives car la plante ne pourra pas y survivre. Pour la culture spécifique de la grenadelle pourpre, il est préférable de choisir un site en altitude dans une zone tempérée tandis que la grenadelle jaune, qui est plus sensible au froid, connaîtra une bonne croissance dans des pays tropicaux à basse altitude.

Le semis

Cette plante se multiplie aisément par semis. Il est nécessaire de prendre des graines bien nettoyées en veillant à ôter les restes de pulpe. Le semis peut se faire en pot. Pour cela, celui-ci doit être rempli d'un mélange à parts égales de sable et de terreau de jardin. Le pot doit être gardé sous une véranda, à une température de 20°C. Il faut prendre l'habitude de brumiser jusqu'à ce que les premières feuilles.

Entretien de la culture

Une taille de la plante peut être pratiquée au printemps. Il est possible d'en faire une autre de rénovation si le besoin se présente. Dans cet entretien, on peut supprimer les rameaux en plus et pailler autour du pied. Si le froid est intense, un voile hivernage est utilisable.

Récolte et conservation

Lorsque la grenadelle est mûre, sa peau se fripe. La cueillette du fruit se fait à la main. On remarqué que lorsque qu'il est conservé à la température ambiante, il se ride au bout de quelques jours. C'est pourquoi il est recommandé de le mettre au froid, à environ 7°, une condition qui peut en outre permettre une longue conservation.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme. Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.