AGRONEO

Planter et entretenir les bignones

Article publié , mis à jour . Par .

Les bignones, de leur nom scientifique campsis, sont des plantes à fleurs originaires du Japon, de Chine et d'Amérique du Nord. Ce type de plante appartient à la famille des Bignoniacées. On compte plus de 700 espèces de bignones repartie en une centaine de genres. Les plus connues et les plus utilisées dans le domaine horticole sont les campsis radicans connus sous le nom de « jasmin de Virginie » et les campsis grandiflora appelés aussi bignones à grandes fleurs.

Présentation

La bignone est une plante grimpante et rustique (supportant des froids allant jusqu'à (-20°C)), avec une croissance annuelle d'au moins 1 mètre et peut atteindre à maturité une hauteur de 9 à 10 mètres. C'est une plante à crampons (campsis radicans) ou à vrilles (campsis grandiflora) dont les feuilles vertes donnent un feuillage persistant et caduc.

Les bignones sont équipées de magnifiques sommités fleuries regroupées en plusieurs grappes. Ces fleurs aux allures de trompettes (diamètre variant entre 8 et 10 cm) sont rendues éclatantes grâce à leurs sublimes couleurs variant de l'orange vif au rouge écarlate. La floraison intervient chez les bignones en plein été, singulièrement au cours des mois d'août et de septembre et lui confère une irrésistible touche d'exotisme.

Plantation

La bignone peut être plantée toute l'année sauf en périodes de gel. La plantation se fait par repiquage et la plante se multiplie soit par marcottage, soit par bouturage. La culture des bignones nécessite un sol normal ou sableux à forte teneur humifère. Aussi, les bignones ont-elles besoin de chaleur et de soleil pour leur croissance. De ce fait, le sol doit bénéficier d'une bonne exposition au soleil et doit être également bien drainé.

Pour un développement harmonieux de la plante, l'espace de culture ne doit pas être soumis au vent et les pieds de bignones doivent être espacés d'au moins 3 mètres les uns des autres. Par ailleurs, un apport en fertilisant serait nécessaire ainsi que la mise en place de supports dotés de plusieurs aspérités. A la différence d'autres plantes à fleurs telle le cosmos, la culture des bignones n'exige pas un arrosage abondant, mais un arrosage modéré et régulier.

Entretien

Pour éviter un envahissement total de la plante, une taille annuelle est nécessaire à l'aide d'un sécateur. Elle doit être faite soit en Mars ou en Avril. La taille consiste en une élimination des branches défectueuses (faibles ou mortes) et branches secondaires (celles qui ont déjà connu une floraison) d'une part et à l'ajustement de la forme et de la hauteur des feuillages d'autre part. Cependant, la taille peut être suivie pour certaines espèces d'une absence de floraison, qui peut perdurer au cours des 3 années suivantes.

Ennemis

Les principaux ennemis des bignones sont les coccinelles, les pucerons et les araignées rouges. Aussi, sont-elles sujettes à des maladies dues à des champignons appelées oïdium. Pour lutter contre les coccinelles, les pucerons et les araignées rouges, l'usage d'acaricides à forte teneur de dicofol est très efficace. Quant à l'oïdium, un mélange d'eau et de lait écrémé permet de lutter contre cette maladie.

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme. Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.