AGRONEO

Alkékenge ou l'amour-en-cage

Article publié , mis à jour . Par .

Dans le genre physalis, on trouve l'alkékenge, une plante vivace à racines traçantes de la famille des Solanacées. Selon une conception étroite, l'alkékenge permet de désigner la « lanterne chinoise », une plante ornementale à fruit contenu dans une enveloppe de couleur orange vif. Mais populairement, c'est un terme qui peut évoquer toute plante du genre physalis. L'alkékenge est aussi appelé «coqueret alkékenge», «cerise d'hiver» ou «amour-en-cage».

, les confitures, les gelées, les tartes, les gâteaux et les clafoutis. Sur le plan thérapeutique, l'alkékenge permet de traiter les œdèmes et est connu comme un bon anti-inflammatoire.

Culture

Le sol de culture de l'alkékenge doit bien drainé pour que les choses se déroulent bien. Étant donné qu'il s'agit d'une plante qui a tendance à s'étaler, son pied doit disposer de suffisamment de place. Ainsi, un espace libre d'au moins 1 m dans tous les sens est parfait. Il est nécessaire de faire un apport en compost au moment de la mise en place. Cette plante préfère être exposée au soleil

Semis

On fait le semis de l'alkékenge en mars pour une fin prévue en avril. Les graines de la plante doivent être placées à demi centimètre de profondeur, au fond d'une terrine ou d'un godet. Une distance de 3 cm est à respecter entre chaque plant. Si le semis se réalise sous châssis, il est mieux d'observer entre chaque plant un espacement de 10 cm. La température de culture doit être comprise entre 16 °C et 20°C.

Entretien de la culture

Lorsque les nuits sont fraîches, il est conseillé de protéger la culture par un voile d'hivernage ou à travers un tunnel. Des opérations de binages et des arrosages réguliers sont importantes dans cet entretien. Étant donné que l'alkékenge tend à se coucher du fait de la fragilité de ses tiges, il est préférable de les tuteurer. La plante peut devenir envahissante, c'est pourquoi se serait une bonne idée de faire sa culture dans un endroit clôt.

Récolte

Lorsque les tiges commencent à se teinter, on peut les couper et en faire des bouquets. En ce qui concerne la consommation des fruits, il faut les cueillir lorsqu'ils sont bien mûrs. On s'en rend compte avec une baie orange et un calice presque sec.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.