Le topinambour

Article publié , mis à jour , dans Légumes tubercules, Astéracées.

On cultive le topinambour comme légume pour ses tubercules riches en des sucres simples du genre fructose qu'on appelle inuline. Il s'agit d'une plante vivace et très rustique, proche du tournesol, placée dans la famille des astéracées. Elle est parfois envahissante du fait de ses rhizomes tubérisés qui ont une forme mamelonnée et amincie à la base et de ses tiges fortes et robustes. La plante peut faire jusqu'à 2,5 m de haut. Dans une plantation, vous pouvez reconnaître le topinambour en vous fiant à ses feuilles de forme ovale, à pointe aiguë et particulièrement dures au toucher. Les tubercules du topinambour sont couverts d'écailles et présentent généralement une couleur allant du jaune au rouge. Avec une saveur proche de celle des fonds d'artichauts ou des salsifis, ces tubercules sont consommés à travers plusieurs recettes culinaires.

Variétés

  • Le topinambour patate : sa forme est arrondie, sa peau est rougeâtre et sa chair très fine est de couleur blanche. Ce type de topinambour est très facile à éplucher. C'est une variété très productive
  • Le topinambour Sakhalinski rouge : vous le reconnaîtrez par sa forme de massue. Sa couleur principale est le violet clair
  • Le topinambour Violet de Rennes : cette variété a également une forme de massue et présente une couleur violet clair. Il s'agit d'une ancienne variété française dont on apprécie sa bonne qualité culinaire
  • Le topinambour rouge du Limousin ou Fuseau : avec ce genre de topinambour, on aperçoit de petits tubercules allongés de couleur rose. Leur goût est sucré.

Culture

Plante rustique, le topinambour se cultive facilement et peut même pousser sur les sols les plus pauvres. Sa culture se fait par plantation et vous aurez besoin de quelques tubercules qui peuvent être entières ou de forme moyenne. La plantation se fait en ligne en veillant à ce qu'un espacement de 50 cm à 60 cm soit respecté entre chaque plant. Il faut enterrer les tubercules à 10 cm de profondeur. Les plants doivent être buttés lorsque leur développement atteint un certain stade.

Conditions de culture

Peu exigeant, le topinambour peut être planté sur un terrain ordinaire. Pour que les tubercules obtenus soient de bonne qualité, il est bon d'apporter de la fumure au sol.

Récolte

Vous pouvez procéder à la récolte du topinambour 7 mois après sa plantation. Il est possible de le faire au fur et à mesure selon vos besoins. La récolte a généralement lieu de septembre jusqu'en mars selon les régions. Vers la mi-octobre que la production est plus importante. Pour arracher les tubercules, vous devez utiliser une fourche avec laquelle vous arracherez les tubercules en les soulevant.

Maladies et ennemis

A part l'oïdium, le topinambour montre une bonne résistance aux maladies. La plante est aussi attaquée par des prédateurs comme les chevreuils et les lapins. Les jeunes plants sont souvent dévorés par les limaces.

Consommation et autres usages

Vous pouvez vous servir des tubercules de topinambour pour l'élaboration de plusieurs recettes culinaires. Cuits, ils peuvent être consommés frits, en salade, en purée, chauds en accompagnement ou sautés au beurre. Les tubercules sont aussi appréciables crus, coupés en lamelles ou râpés, dans de la vinaigrette. Le topinambour a de l'importance pour l'alimentation animale et est très souvent utilisé pour nourrir principalement les porcins, les lapins et les bovins.

Conservation

Il est mieux de sortir de terre les tubercules de topinambour dont vous avez besoin immédiatement et y laisser les autres. C'est en effet en terre que le topinambour se conserve mieux. Toutefois si vous en avez déjà en grande quantité, choisissez une pièce fraîche, sèche et pas très éclairée pour la conservation. Veillez toutefois à bien nettoyer les tubercules en évitant autant que possible la présence de l'humidité.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.